Spécialistes : l’industrie MEM investit dans ses collaborateurs :: Swissmem - La place industrielle et intellectuelle Suisse

Spécialistes : l’industrie MEM investit dans ses collaborateurs

Auteur : Jonas Lang, chef de secteur, Communication

29.01.18

Comment les entreprises MEM soutiennent leurs spécialistes ? Pour le savoir, Swissmem a effectué plusieurs enquêtes. Plus de 200 entreprises membres y ont participé. Les résultats montrent que la branche a reconnu les défis et qu'elle met en œuvre toujours plus de mesures pour encourager la main d'œuvre de manière ciblée.

Il existe une pénurie de spécialistes réelle. Une relève toujours moins nombreuse et des obstacles politiques lors du recrutement de main d'œuvre à l'étranger occasionnent des impasses, en particulier dans les champs professionnels de l’industrie MEM. Des données statistiques le prouvent. La branche manque d’ingénieurs, de dirigeants ainsi que de techniciens.

 

Il est donc particulièrement important d’exploiter de façon optimale le potentiel indigène de spécialistes. A cet effet, Swissmem concentre ses efforts stratégiques sur les trois champs d’activités suivants : les collaborateurs d’un certain âge, la conciliation de la profession et de la famille ainsi que l'encouragement de la relève. Dans le but de faire le point de la situation et de déceler un éventuel besoin de rattrapage, Swissmem a effectué plusieurs enquêtes auprès des entreprises de l’industrie MEM. En résumé, les résultats sont les suivants :

 

Champ d'action Collaborateurs d’un certain âge

Pour les entreprises, il est important de conserver l’expérience des collaborateurs plus âgés et d’établir une gestion de carrière optimale pour leurs collaborateurs. Deux tiers des entreprises proposent déjà un modèle de retraite flexible. Certaines offrent même la possibilité de poursuivre le travail au-delà de l'âge de la retraite ordinaire.

 

Pratiquement la moitié des entreprises recensées ont mis en œuvre des approches liées à l’évolution de carrière horizontale. En d’autres termes, les collaborateurs plus âgés reprennent de nouvelles fonctions et suivent des cours de formation continue et de reconversion correspondants.

 

Pour plus d’un quart des entreprises recensées, ceci dépend de l’état de santé des collaborateurs d’un certain âge. Globalement, le sujet est traité à l’échelle de toute l'entreprise, par exemple en encourageant les collaborateurs à avoir des habitudes alimentaires saines ou en prenant en charge les coûts d’un abonnement de fitness.

 

Prestations de services de Swissmem concernant les collaborateurs d’un certain âge

 

Champs d'action Conciliation de la profession et de la famille

Afin de concilier le mieux possible la profession et la famille, il faut créer des conditions favorables aux jeunes parents. Mais ceci n'est pas toujours facile : souvent, les PME n’ont pas les moyens de proposer une crèche dans l’entreprise. Toutefois, un quart des entreprises est disposé à soutenir leurs collaborateurs dans la recherche et le financement des places de crèche.

 

Des conditions de travail flexibles sont un autre facteur important. Pratiquement 200 des entreprises recensées encouragent des modèles de travail correspondants. Outre la possibilité du travail à temps partiel, du jobsharing, de vacances non payées et du temps de travail flexible, les entreprises mentionnent également le modèle du travail à domicile. De plus, elles garantissent par exemple un emploi comparable après le congé de maternité ou un congé de maternité et de paternité prolongé. La convention collective de travail actuelle, entrée en vigueur le 1er juillet 2013 et valable encore jusqu’en juin 2018, prévoit cinq jours de congé de paternité, comparé à un seul accordé par la loi.

 

La part des collaborateurs travaillant à temps partiel varie fortement selon l’entreprise ; de quelques pourcent à 80%. Il arrive même que des cadres travaillent à temps partiel. Certes, beaucoup moins souvent que le reste de l’effectif.

 

En tant que prestation de services particulière, Swissmem a mis en place le SwisswoMEMclub. Ce dernier sert à faciliter la gestion de carrière des femmes dans la branche et à accorder plus d’attention à la conciliation de la profession et de la famille.

 

Prestations de services de Swissmem concernant la conciliation de la profession et de la famille

 

Champ d'action Encouragement de la relève

Afin que l’industrie puisse toujours compter sur de la main d'œuvre qualifiée, il est indispensable d’encourager la relève MEM. Outre la formation classique des apprentis, des actions comme la journée « Futur en tous genres », des journées d’informations aux écoles ou la présence aux salons de la formation, sont des instruments d’encouragement de la relève appréciés. Mais la collaboration avec les hautes écoles est aussi très répandue, par exemple dans le cadre de travaux Bachelor et Master, de stages aux hautes écoles ou de programmes d’entraînement. En principe, le recrutement de jeunes collaborateurs a lieu indépendamment du sexe. Néanmoins, il tient à cœur à la branche d’augmenter la part des femmes. Un quart des entreprises recensées essaye de soutenir particulièrement la relève féminine sur son chemin professionnel. Les activités globales dans ce champ d’action présentent une situation réjouissante : trois quarts des entreprises ont indiqué qu’elles développent et réalisent activement des mesures servant à encourager la relève dans la branche.

 

Prestations de services de Swissmem concernant l’encouragement de la relève

 

Conclusion :

Lorsqu’il est question de la main d'œuvre, les entreprises MEM sont actives à de nombreux niveaux, réagissent aux développements sociaux et investissent constamment pour améliorer leur attractivité en tant qu'employeur.

 

Les priorités que Swissmem avait fixées en raison de l’évolution démographique correspondent aux activités des entreprises. Ces dernières sont invitées à aborder le sujet de la main d'œuvre avec clairvoyance, à se laisser inspirer des Best Practices et à réaliser des mesures individuelles adéquates.

 

Swissmem est volontiers à leur disposition en tant que plateforme de services et encourage l’échange entre les entreprises.