Pour les CEO, les spécialistes représentent une priorité majeure :: Swissmem - La place industrielle et intellectuelle Suisse

Pour les CEO, les spécialistes représentent une priorité majeure

Auteur : Jonas Lang

28.01.19

Un sondage réalisé à l’échelle internationale montre que des leaders économiques du monde entier considèrent le sujet de la main-d'œuvre spécialisée comme leur défi majeur. Dans son nouveau séminaire « Employer Branding & Recruiting », Swissmem tente d’apporter des réponses à ce sujet et procure des outils pratiques correspondants.

Pour ces leaders, le développement conjoncturel et les restrictions au niveau du commerce mondial représentent les préoccupations externes majeurs. Ceci est confirmé par les dernières estimations du Fonds monétaire international qui ont été présentées la semaine dernière dans le cadre du WEF à Davos. (Les prévisions actuelles pour l’industrie MEM suisse seront présentées à la conférence de presse du 20 février 2019).

 

Si l’on tient compte des défis internes, les managers internationaux considèrent le sujet de la main-d'œuvre spécialisée comme une priorité majeure. En Suisse, ce sujet l’est depuis un certain temps déjà. En 2014, une étude réalisée par Swissmem avait mis en exergue la pénurie de spécialistes dans la branche MEM. Aussi bien des enquêtes ultérieures, notamment du Crédit Suisse, que le récent indice sur la pénurie de spécialistes confirment cette situation difficile.

 

Un sujet qui ne concerne pas seulement la Suisse

 

Comme le révèle un sondage du Conference Board internationale réalisé auprès de plus de 800 CEO et 600 dirigeants de niveau C, le sujet de la « main-d'œuvre spécialisée » constitue désormais une priorité majeure dans toutes les régions du globe. À en croire une étude publiée à la mi-janvier, des CEO du monde entier considèrent le recrutement et la fidélisation de spécialistes hautement qualifiés comme la préoccupation interne majeure. Suivie de près par le développement de la prochaine génération de dirigeants.

 

La forte transformation technologique et la numérisation dans de nombreuses économies sont considérées comme un moteur important de ce développement. Pour Rebecca Ray, auteur du rapport et Executive Vice President of Human Capital du Conference Board, ce développement n’est pas étonnant. Sachant que l’augmentation de la concurrence internationale va de pair avec la diminution du pool de ressources qualifiées, les soucis des dirigeants sont justifiés. « De plus, ils pensent que la pénurie de spécialistes s’aggravera encore après 2019. Voilà pourquoi les entreprises sont toujours à la recherche de nouvelles possibilités pour recruter et fidéliser les collaborateurs les plus performants », explique Rebecca Ray.

 

La mise en place d’équipes de projet agiles ainsi que l’acquisition d’expériences de haute qualité avec la clientèle sont des autres thèmes d’importance pour les entreprises. Peu à peu, ceci prend même plus d’importance que le produit en soi. Le fait de passer d’une approche axée sur le produit à une approche axée sur les prestations de services équivaut à un durcissement de la concurrence auquel les entreprises doivent toujours plus faire face au niveau international. Selon les CEO, le développement de la direction dissimule d’autres champs d’action. Ils souhaitent par exemple que leur entreprise exploite davantage le plus grand nombre de possibilités de rotation entre les fonctions à disposition dans le haut de gamme.

 

Séminaire consacré au sujet de la main-d'œuvre

 

Swissmem propose le 22 mars 2019 le séminaire de base « Employer Branding & Recruiting » (en allemand). Outre un aperçu théorique actuel, le séminaire propose des outils et des listes de contrôle pratiques servant de soutien pour le recrutement et la fidélisation de spécialistes. Autres informations & inscription