Information relative à la « grève des femmes » du 14 juin 2019 :: Swissmem - La place industrielle et intellectuelle Suisse

Information relative à la « grève des femmes » du 14 juin 2019

Auteur : Barbara Zimmermann-Gerster

20.05.19

Le vendredi 14 juin 2019 aura lieu une grève des femmes en Suisse. Des moments de grève sont prévus à 11h et à 15h30 ainsi que d’autres actions durant la journée. Swissmem est de l’avis que cette action ne peut pas être qualifiée juridiquement de grève. Comment les entreprises doivent-elles réagir si des employés veulent participer à l’action ?

Nous ne savons pas exactement qui est à l’origine de la grève du 14 juin 2019. Certains partenaires sociaux de la CCT MEM la soutiennent. C'est avec le slogan « Salaire, temps, respect ! » que l’égalité des femmes est réclamée. Les avis sont partagés quant à la question de savoir si cette grève est légale, voire même s’il s’agit vraiment d’une grève. Swissmem est clairement de l’avis que cette action ne peut pas être qualifiée juridiquement de grève. Dans tous les cas, il existe selon l'art. 2 de la CCT MEM un devoir de paix absolue selon lequel tout conflit du travail est exclu pendant la durée de la CCT.

 

Comment procéder avec la « grève des femmes » ?

 

Des employés (femmes et hommes) voudront certainement participer à cette action. Les thèmes abordés sont aussi importants pour Swissmem et ses entreprises membres.

 

Ce pourquoi nous vous recommandons deux choses :

  • Pour commencer, les employés intéressés doivent pouvoir y participer, pour autant que ce soit faisable du point de vue organisationnel. Toutefois, ils n’en ont par principe pas le droit. Le temps utilisé dans ce but est à la charge de l'employé ; il peut le compenser par les heures supplémentaires, en prenant un jour de congé ou en le rattrapant ultérieurement. Afin de pouvoir mieux planifier, les employés doivent faire part à l'avance à leur supérieur de leur intention de participer. C’est à lui de décider si une participation est possible en rapport avec l’organisation de l’entreprise.
  • Deuxièmement, nous pensons que cette grève doit être vue comme une occasion de dialoguer avec les collaborateurs. Il peut ainsi être montré que les entreprises et la branche MEM agissent déjà de manière volontaire au niveau des thèmes conciliation de la vie professionnelle et privée, promotion des collaborateurs et égalité des salaires. Dans ce contexte, nous rappelons la stratégie de la main-d'œuvre qualifiée de Swissmem lancée en 2014 ainsi que les nouvelles dispositions visant à moderniser la CCT MEM.

Pour toute autre question, Madame Barbara Zimmermann-Gerster, cheffe de secteur, Politique patronale se tient volontiers à la disposition des entreprises membres de Swissmem (044 384 42 10 ou b.zimmermannanti spam bot@swissmemanti spam bot.ch).