Pourquoi la gestion des générations est importante dans une entreprise :: Swissmem - La place industrielle et intellectuelle Suisse

Pourquoi la gestion des générations est importante dans une entreprise

Auteur : Barbara Zimmermann-Gerster

09.04.19

Une étude actuelle de la Haute école de Lucerne examine comment les entreprises peuvent encourager la coopération entre les différentes générations et en tirer profit. Dans le contexte de l'évolution démographique en particulier, la gestion des générations devient de plus en plus importante.

Aujourd'hui, différentes générations travaillent ensemble à une époque qui évolue rapidement. Cela représente un défi non seulement pour les personnes concernées, mais aussi, dans une large mesure, pour les entreprises. L'évolution démographique et la pénurie de spécialistes constituent également des défis majeurs pour l'économie et la société. La population vieillit de plus en plus ; en même temps, il y a trop peu de jeunes travailleurs pour assurer la relève. Un bon mélange des générations et la création de conditions organisationnelles qui permettent à tous de travailler au maximum de leur potentiel, contribuent à relever ce défi.

 

Récemment, la « Hochschule Luzern Wirtschaft (HSLU) » et l’« Institut des services financiers de Zoug (IFZ) », sous la direction de Gabrielle Wanzenried et d’Anina Hille, ont réalisé une étude sur « La gestion des générations - l'employabilité à un certain âge, l’échange de savoir et la coopération entre les générations » dans laquelle les petites, les moyennes et les grandes entreprises ainsi que leurs employés ont été interviewés.

 

L'objectif de l'étude est d’obtenir des enseignements pour les entreprises afin de promouvoir et d'utiliser au mieux la coopération entre les générations pour maintenir la compétitivité de l'économie suisse. Swissmem a participé au projet de la gestion des générations de la HSLU afin que ses entreprises membres puissent profiter des résultats.

 

Six enseignements importants

 

L'étude tire les conclusions suivantes :

  1. La nécessité de se préoccuper des changements démographiques est reconnue dans la littérature et la pratique.
  2. La gestion des générations est considérée comme importante ou très importante afin d'éviter la perte de savoir, due notamment au départ des travailleurs âgés.
  3. Il existe encore un potentiel de mise en œuvre au niveau stratégique, structurel et culturel.
  4. Pour une coopération réussie entre les générations, un environnement aussi exempt de préjugés que possible est très important.
  5. Il est particulièrement important de préserver l'employabilité des travailleurs d’un certain âge.
  6. Les employeurs sont très intéressés à occuper des personnes ayant dépassé l'âge de la retraite régulière.

Dans la pratique

 

Les résultats de l'étude ont été présentés au « Generation Management Forum » le 19 mars 2019 et discutés lors de la table ronde avec Stefan Brupbacher (directeur de Swissmem), Heinz Karrer (président d'economiesuisse), Carla Tschümperlin (présidente de la direction, A. Tschümperlin SA), Annette Luther (Genaral Manager, Roche Diagnostics International SA), Boris Zürcher (chef de la Direction du travail, SECO) et Silvia Thalmann-Gut (conseillère d'État du canton de Zoug). Ce panel d'experts a mis en évidence que :

  • l'évolution démographique sera le principal défi des vingt prochaines années.
  • chaque culture d'entreprise est libre de choisir la méthode pour promouvoir et déployer des équipes mixtes. En d'autres termes, il n'existe pas de mesure générale applicable à toutes les entreprises.
  • la responsabilité incombe aux employés, aux employeurs et à l'État.
  • des solutions et des possibilités flexibles sont nécessaires, qui ne doivent pas être empêchées par l'État.
  • le transfert de savoir et l'apprentissage tout au long de la vie sont très importants, en particulier pour les travailleurs plus âgés.

Pour toute autre question, Barbara Zimmermann-Gerster, cheffe de secteur, Division Politique patronale, se tient à la disposition des entreprises membres de Swissmem (044 384 42 10 ou b.zimmermannanti spam bot@swissmemanti spam bot.ch)