Page d'accueil Actualités Meilleures pratiques : Stratégie de la main d'œuvre qualifiée appliquée chez…
Interlocuteur  Swissmem Swissmem
+41 44 384 41 11 +41 44 384 41 11 infonoSpam@swissmem.ch
Partager

Meilleures pratiques : Stratégie de la main d'œuvre qualifiée appliquée chez Steinemann Technology

Il n'est pas toujours facile de trouver de bons spécialistes. L'entreprise Steinemann Technology montre comment il est possible d'exploiter encore mieux le potentiel de la main d'œuvre indigène et quelles sont les conditions de travail qui permettent de recruter et fidéliser les spécialistes.

Le 7 juillet 2017, l’entreprise Steinemann Technology a fêté son 100e anniversaire. L’entreprise se porte bien. Malgré le choc de l’euro et des coûts de production relativement élevés, elle reste fidèle à la place industrielle suisse. Et ce grâce au niveau de formation élevé et la grande motivation des collaborateurs comme l'explique Christof Stürm, CEO de Steinemann Technology. Grâce à ses collaborateurs et à leurs solutions innovatrices, l’entreprise réussit à s’imposer sur le marché.

Cependant, le manque de spécialistes hautement qualifiés la met régulièrement à l’épreuve. C’est pourquoi, au niveau de la politique du personnel, Steinemann Technology SA mise, entre autres, sur des modèles de durée de travail flexibles et favorables aux familles. L’offre comprend un horaire de travail mobile sans temps fixes et des modèles de travail à temps partiel à tous les niveaux de responsabilité qui sont soutenus le mieux possible, y compris pour les cadres. Outre un congé de paternité de cinq jours, prévu par la CCT de la branche MEM, Steinemann Technology propose aussi un congé de paternité non rémunéré de quatre semaines au maximum. L'entreprise offre un conseil gratuit aux parents en matière de conciliation de la vie de famille et de la profession sur la plateforme familiale de Suisse orientale.

L’exemple de Jakob Juen, qui travaille à temps partiel chez Steinemann Technology et partage les tâches domestiques et la garde des enfants avec sa femme, prouve que la conciliation n'a pas lieu uniquement sur le papier, mais qu'elle fait réellement partie de la culture de l’entreprise. Au début, le responsable de projet travaillait à 25% avant d’augmenter son volume de travail à 50%. Jakob Juen est conscient que la possibilité de travailler à temps partiel à un volume de travail relativement faible est une chance et que ceci n’est possible que grâce à la culture d'entreprise tolérante de Steinemann Technology. Il souligne cependant que ce n'est pas toujours facile et qu’il faut être prêt à communiquer et à faire des compromis.

Selon Christof Stürm, la possibilité de travailler à temps partiel devrait permettre à des jeunes parents de concilier profession et famille et à l'entreprise d'augmenter le taux des femmes dans l'effectif. La flexibilité du collaborateur et de l'employeur permet, d’une part, d'atteindre les objectifs commerciaux de l’entreprise et, d'autre part, de créer un environnement favorable aussi aux familles. Il est aussi possible, grâce à cette politique du personnel, de combiner les qualités des jeunes débutants professionnels et celles des collaborateurs expérimentés. Il vaut la peine de convenir des conditions de travail individuelles avec les collaborateurs. Chacun peut ainsi exploiter pleinement son potentiel. Christof Stürm souligne que la politique de personnel familiale et favorable aux diverses générations représente un facteur stratégique important pour le succès de l'entreprise. Et l’évolution commerciale de l'entreprise lui donne raison.

Pour toute autre question, veuillez vous adresser à Madame Eva Bruhin, cheffe de secteur, Politique patronale (044 384 42 81).

Articles associés