Page d'accueil Actualités Attaque frontale contre la place industrielle suisse
Interlocuteur  Swissmem Swissmem
+41 44 384 41 11 +41 44 384 41 11infonoSpam@swissmem.ch
Partager

Attaque frontale contre la place industrielle suisse

Le comité de l’UDC a annoncé aujourd’hui le lancement d’une initiative populaire visant à dénoncer la libre circulation des personnes avec l’Union européenne. Compte tenu du lien entre les six accords faisant partie des Bilatérales I, ceci équivaut à une attaque contre toute la série d’accord qu’englobent les Bilatérales I. Ces contrats sont d’une importance vitale pour les entreprises de l’industrie des machines, des équipements électriques et des métaux (industrie MEM). Par conséquent, Swissmem s’oppose vivement à cette initiative et fera tout pour qu’elle n’aboutisse pas.

L’industrie MEM suisse occupe 320’000 personnes en Suisse. Elle exporte presque 80 % de ses produits, dont 60% prennent le chemin de l’UE, de loin le marché le plus important pour la branche MEM. Les accords bilatéraux assurent aux entreprises un accès sans discrimination au marché de l'UE, ce qui leur permet de vendre leurs produits et prestations de service pratiquement aux mêmes conditions que toutes les autres entreprises européennes. De plus, elles bénéficient d’un avantage considérable par rapport à la concurrence d’Asie et d’Amérique qui ne peuvent en grande partie pas s’appuyer sur des accords de ce genre.
 
En cas d’acceptation de l’initiative visant à dénoncer la libre circulation des personnes, tous les avantages des Bilatérales I, dont profite l’industrie MEM suisse, partiraient en fumée. Cette initiative n’est autre qu’une attaque frontale contre la place industrielle suisse et par conséquent contre ses collaborateurs.

Articles associés