Page d'accueil Actualités Bonne croissance – demande en recul
Interlocuteur  Ivo Zimmermann Ivo Zimmermann
Chef de division Communication
+41 44 384 48 50 +41 44 384 48 50i.zimmermannnoSpam@swissmem.ch
Partager

Bonne croissance – demande en recul

Au cours du premier semestre 2008, la croissance de l’industrie suisse des machines, des équipements électriques et des métaux a continué avec une progression du chiffre d’affaires de 10,5% et de 6,1% du volume d’exportation. Cependant, et par rapport à l’année record 2007, les entrées de commandes ont reculé de 9,2%. Outre la situation conjoncturelle moins favorable, c’est en particulier l’augmentation des prix des matières premières et de l’énergie qui donnent du fil à retordre aux entreprises. Afin de pouvoir réduire la dépendance du pétrole et du gaz et d’assurer une production d’électricité tant économique qu’écologique, Swissmem exige que le Conseil fédéral émette un signal politique clair en faveur de la construction de nouvelles centrales nucléaires.

Au cours du 1er semestre 2008, le chiffre d’affaires des 290 entreprises Swissmem recensées a augmenté de 10,5%. Le chiffre d’affaires généré en Suisse (13,6%) a plus fortement progressé que celui à l’étranger (9,7%). Les exportations ont progressé dans la même période de 6,1 %, ce qui correspond à une valeur totale de 40,7 milliards de francs. Avec une progression de 15,1%, ce sont en particulier les marchés asiatiques qui ont été les plus performants, tandis que les livraisons vers les marchés d’Europe de l’Ouest (+5,2%) et les États-Unis (5,1%) ont moins fortement progressé.

Toutes les branches secondaires ont profité de la bonne entrée de commandes 2007 et en particulier les secteurs de l’électrotechnique et de l’électronique (+8,6%) ainsi que des instruments de précision (+7,2%). La construction de véhicules (+6,1%), la construction de machines (+5,8%) ainsi que la métallurgie (+3,7%) ont connu une évolution un peu plus modérée.

La période de croissance des dernières années était liée à une augmentation significative des emplois dans l’industrie MEM. Alors que la branche comptait encore 304'828 employés à plein temps au 1er trimestre 2004, elle en totali-sait 344'365 au 1er trimestre 2008.

Les entreprises s’attendent à une évolution légèrement positive

Alors que l’année dernières les entrées de commandes se situaient encore à un niveau record, le développement fut négatif au cours du premier semestre 2008. Les entrées de commandes suisses ont diminué de 2,1% et celles de l’étranger même de 11,0%.

Le fléchissement du dynamisme au niveau de la demande pourrait conduire à un affaiblissement de la croissance. Malgré cela, les entreprises s’attendent pour les 12 mois à venir à une évolution légèrement positive. Les entreprises Swissmem recensées s’attendent toujours à des impulsions de croissance des marchés d’Europe de l’Est et d’Asie. En ce qui concerne les marchés européens, les attentes tablent en majorité sur une évolution stable et même en recul pour ce qui est des commandes en provenance des États-Unis.

Swissmem − revendications politiques

La hausse des prix des matières premières et de l’énergie a conduit au cours des derniers mois à une forte augmentation des coûts d’acquisition et a encore renforcé la pression sur les marges. Ces augmentations des prix sont d’une part occasionnées par l’importante croissance de la demande des pays émergents. D’autre part, elle est également issue de la concentration des fournisseurs. Par conséquent, Swissmem demande au Conseil fédéral d’observer soigneusement le comportement de ces conglomérats contrôlant les matières premières et de pays exportateurs de matières premières et d’intervenir en cas d’irrégularités à l’égard des règles du marché libre et le cas échéant de prendre des mesures adéquates en compagnie de l’UE.

Afin de pouvoir établir un contre-équilibre aux évolutions sur les marchés des matières premières et de l’énergie, il s’agit à long terme de diminuer la dépendance du pétrole et du gaz en remplaçant ces deux agents énergétiques fossiles par de l’électricité. Nous avons besoin pour cela, outre l’encouragement de l’efficacité énergétique et des énergies renouvelables, également de nouvelles capacités de production d’électricité. Afin d’assurer une production d’électricité économique et le plus écologique possible, Swissmem exige que le Conseil fédéral donne un signal politique clair en faveur de la construction de nouvelles centrales nucléaires.

Swissmem considère les revendications salariales générales de la part des syndicats comme inappropriées. D’éventuelles adaptations salariales doivent s’orienter en fonction des conditions de l’entreprise et de l’évolution conjoncturelle. Si une compensation complète du renchérissement est accordée, nous courons le risque d’une spirale prix-salaire qui pourrait conduire à une situation de stagflation.

Finalement, Swissmem exige à ce que la SUVA puisse proposer tant des assurances obligatoires que complémentaires car l’exclusion de l’assurance complémentaires LAA occasionne pour les entreprises des charges supplémentaires importantes et une augmentation leurs coûts. Dans le but d’éviter un affaiblissement de la SUVA et donc une hausse prévisible des primes pour les branches industrielles qu’elle assure, Swissmem a initié la « Plate-forme des branches SUVA ».

Vous trouverez les exposés liés à la conférence des médias sous www.swissmem.ch

Zurich, le 27 août 2008

Informations supplémentaires :

Ruedi Christen, chef Communication

Courriel: r.christennoSpam@swissmem.ch

Téléphone : +41 (0)44 384 48 50 / portable : +41 (0)79 317 24 09