Page d'accueil Actualités CCT dans l’industrie MEM: la première ronde de négociations a eu lieu
Interlocuteur  Ivo Zimmermann Ivo Zimmermann
Chef de division Communication
+41 44 384 48 50 +41 44 384 48 50i.zimmermannnoSpam@swissmem.ch
Partager

CCT dans l’industrie MEM: la première ronde de négociations a eu lieu

Dans le cadre du renouvellement de la Convention collective de travail dans l’industrie MEM, Swissmem est confrontée à des exigences élevées de la part des organisations des travailleurs qui occasionneraient des coûts supplémentaires importants pour les entreprises concernées. Considérant la situation toujours très tendue dans la branche MEM, de telles charges supplémentaires sont inadmissibles. Les entreprises sont obligées d’abaisser leurs coûts de façon conséquente et d’augmenter leur flexibilité et productivité. Par conséquent, il n’existe plus aucune marge de manœuvre pour des concessions coûteuses.

Les délégations de négociations de Swissmem et des cinq organisations des travailleurs " Employés Suisse ", " Unia ", " Syna ", " SEC Suisse " et " ASC " se sont rencontrées le 19 novembre 2012 à Berne pour entamer les négociations concernant le renouvellement de la Convention collective de travail dans l'industrie MEM.


Les parties se sont mises d'accord d'analyser et de discuter ensemble l'évolution des conditions-cadres politico-économiques. Reste cependant à savoir si des solutions communes vont pouvoir être trouvées. Aucun résultat notable n'a été obtenu en ce qui concerne les thèmes de négociation majeurs. Les positions de négociation de Swissmem et des organisations des travailleurs dévient encore fortement. Les négociations vont être poursuivies début 2013.

Swissmem maintient sa position de vouloir mettre en vigueur une nouvelle CCT le 1e juillet 2013. La situation de l'industrie MEM reste très tendue. Les entrées de commandes ont diminué de 7,8% au cours des neuf premiers mois de cette année. Depuis l'effondrement accusé en 2008, le chiffre d'affaires n'a pas progressé et stagne au niveau de 2006. Le franc reste surévalué et les perspectives conjoncturelles pour les marchés principaux sont sombres.

Malgré cette situation difficile, les organisations des travailleurs ont revendiqué des exigences élevées qui occasionneraient des coûts considérables pour les entreprises. Un grand nombre d'entreprises de l'industrie MEM - en particulier des PME - se trouvent dans une situation difficile. Elles sont contraintes à abaisser de façon conséquente leurs coûts et à augmenter leur productivité. Cette situation difficile ne laisse donc aucune marge de manœuvre pour des concessions coûteuses. Au contraire, les entreprises ont besoin de plus de flexibilité et d'un allègement de leurs coûts. Des charges supplémentaires entraveraient fortement la compétitivité de l'industrie MEM, fortement dépendante des exportations et mettraient en danger les emplois en Suisse.

Les entreprises de l'industrie MEM accordent à leurs collaborateurs des conditions de travail modernes. La CCT actuelle offre déjà un standard élevé et dépasse de loin les conditions minimales exigées par la loi. Dans la situation actuelle, Swissmem n'accepterait de faire d'éventuelles concessions sur certaines exigences des organisations des travailleurs, qui engendreraient des coûts supplémentaires, qu'à condition de les compenser dans d'autres domaines.

Zurich, le 19 novembre 2012

Informations supplémentaires:

Ivo Zimmermann, chef communication

Tél.: +41 (0)44 384 48 50 / portable: +41 (0)79 580 04 84

E-mail: i.zimmermannnoSpam@swissmem.ch