Page d'accueil Actualités Changement de tendance de plus en plus probable
Interlocuteur  Ivo Zimmermann Ivo Zimmermann
Chef de division Communication
+41 44 384 48 50 +41 44 384 48 50i.zimmermannnoSpam@swissmem.ch
Partager

Changement de tendance de plus en plus probable

Par rapport à la période comparable de l'année précédente, les entrées de commandes dans l'industrie suisse des machines, des équipements élec-triques et des métaux (industrie MEM) ont progressé de 11,3% au troisième trimestre 2013. Avec une augmentation de 8.0%, l'évolution du chiffre d'af-faires est également réjouissante. Il semble que les récents signes annonçant une évolution positive dans l'industrie MEM se confirment. Cependant, des risques substantiels persistent dans l'environnement européen. Il faudra donc attendre les mois à venir pour savoir si ces chiffres confirment le revirement tant attendu.

Après deux ans et demi de recul pratiquement permanent des entrées de commandes et comparé à la période comparable 2012, l'industrie MEM pré-sente au troisième trimestre 2013 enfin une croissance musclée de 11,3%. Grâce au troisième trimestre performant, les commandes ont affiché une croissance de 1,8% au cours des neuf premiers mois de l'année en cours. Par rapport à l'année précédente, le chiffre d'affaires des entreprises Swissmem a également augmenté de 8.0%. Par conséquent, l'amélioration du chiffre d'af-faires se monte à 1,9% depuis le début d'année. A en croire les derniers chiffres, il a même été possible de freiner la chute libre au niveau de l'utilisa-tion des capacités. Pourtant, au troisième trimestre elle se situait toujours à un très faible niveau de 82,1% (moyenne sur plusieurs années: 86,1%). Grâce à l'augmentation des commandes en octobre, ce taux a augmenté à 84.0%.

Tendance de reprise pour les exportations

En considérant les trois premiers trimestres 2013, l'exportation de biens de l'industrie MEM a diminué de 0,1% par rapport à l'année précédente. Le recul au niveau des exportations a continuellement diminué en cours d'année. Par rapport à l'année d'avant, il était de -5,5% après le premier trimestre 2013. Après six mois, il ne se situait plus qu'à -1,6%. Si cette tendance devait se confirmer, alors le décompte de fin d'année dans l'industrie MEM pourrait même faire état d'une légère croissance de l'exportation.

Les exportations n'ont pas évolué de la même façon dans les différentes catégories de produits. Tandis que la construction de machines (-0,2%), la métallurgie (-0,8%) et le secteur de l'électrotechnique/électronique (-0,7%) ont enregistré un léger recul, les instruments de précision affichent après neuf mois une croissance d'exportation de 3,8%. Les marchés ont également évo-lué différemment. Les exportations vers l'UE ont pratiquement stagné (-0,2%) et celles vers l'Asie ont diminué de 1,3%. Par contre, les exportations vers les États-Unis, le deuxième débouché le plus important de l'industrie MEM, ont progressé de 2,0%.

Optimisme modéré

Depuis le milieu d'année, les indicateurs les plus importants nourrissent les espoirs d'une reprise. Les chiffres positifs pour les entrées de commandes et le chiffre d'affaires au troisième trimestre confirment désormais cette ten-dance. Selon les sondages Swissmem, ces croissances sont bien appuyées. Tant les grandes entreprises que les PME profitent de ce léger vent favorable. De plus, les entreprises de l'industrie MEM entrevoient le proche avenir plutôt avec optimisme. 40,5% des entrepreneurs s'attendent pour les douze mois à venir à une augmentation des entrées de commandes de l'étranger et les attentes des PME sont même encore plus positives que celles des grandes entreprises. Les entreprises s'attendent à une reprise des commandes venant principalement d'Allemagne, de Chine et d'Amérique du nord. Seuleument 16,3% des entreprises (22,8% des entreprises de grande taille) pensent que les commandes vont diminuer.

Pour Hans Hess, président de Swissmem, « ces chiffres sont encoura-geants ». Les raisons de cette évolution positive sont dues à la demande croissante des USA et de l'UE, qui globalement semble avoir passé sa phase de récession. Cependant, des risques considérables persistent dans l'envi-ronnement européen, qui est le débouché majeur de l'industrie MEM. « La tendance à la hausse dans l'industrie MEM doit se poursuivre dans les mois à venir avant que l'on puisse parler d'un revirement de tendance », souligne Hans Hess.

Zurich, 19 novembre 2013

Pour tous renseignements :
Ivo Zimmermann, chef Communication
Tél: +41 44 384 48 50 / mobile : +41 79 580 04 84
E-Mail: i.zimmermannnoSpam@swissmem.ch

Philippe Cordonier, Responsable Suisse romande
Tél: +41 21 613 35 85 / mobile : +41 79 644 46 77
E-Mail: p.cordoniernoSpam@swissmem.ch