Page d'accueil Actualités Engagement en faveur de la voie bilatérale de la Suisse avec l'UE
Interlocuteur  Ivo Zimmermann Ivo Zimmermann
Chef de division Communication
+41 44 384 48 50 +41 44 384 48 50i.zimmermannnoSpam@swissmem.ch
Partager

Engagement en faveur de la voie bilatérale de la Suisse avec l'UE

Plus de 1'200 invités des milieux politiques, économiques et scientifiques se sont rencontrées le 25 juin 2015 à Berne à l’occasion de la neuvième Journée de l’industrie Swissmem. La manifestation met en évidence l'importance des accords bilatéraux pour l'industrie MEM suisse. Des intervenants renommés, dont le conseiller fédéral Didier Burkhalter, se sont prononcés en faveur du maintien de la voie bilatérale de la Suisse avec l'UE. C'est à l'aide d'une campagne d'information à long terme que Swissmem veut encourager la formation d'opinion de la population en faveur de la voie bilatérale.

Les accords bilatéraux sont de très grande importance pour l’industrie des machines, des équipements électriques et des métaux (industrie MEM). Ils confèrent aux entreprises MEM des avantages considérables et créent un effet positif durable pour l'ensemble de la place industrielle suisse. C'est ce que confirme une nouvelle étude de la société BAK Basel Economics qui a été présentée lors de la Journée de l'industrie Swissmem à Berne. Grâce aux accords bilatéraux, l'industrie suisse contribue par pratiquement 20% au PIB suisse.


Pour renforcer encore davantage la prise de conscience dans la branche et la population, Swissmem a consacré cette année sa Journée de l'industrie entièrement au sujet des accords bilatéraux avec l'UE. Plus de 1'200 invités des milieux politiques, économiques et scientifiques, dont environ 100 apprentis, ont donné suite à l'invitation de Swissmem à la BERNEXPO à Berne. « Swissmem soutient sans réserve la voie bilatérale » a déclaré Hans Hess, président de Swissmem, dans son discours d'ouverture de la Journée de l'industrie. « Ni l'adhésion à l'UE, ni la voie de l'isolement ne sont des alternatives raisonnables. » Il est cependant bien conscient que l'économie doit également s'engager afin que le peuple suisse continue à soutenir la voie bilatérale. Kai Gramke, chef de département BAK Basel a souligné que: « Même après pratiquement 10 ans, les potentiels des bilatérales sont loin d'être exploités. En raison des longues phases de planification et d'application dans le domaine de la recherche et des marchés publics, on peut s’attendre à encore davantage de dynamisme à l’avenir. »  

Outre Hans Hess et Kai Gramke, d’autres personnes ont pris la parole, telles que Didier Burkhalter, conseiller fédéral et chef du Département fédéral des affaires étrangères, Andreas Rickenbacher, directeur de l'économie publique du canton de Berne, Monika Bütler, professeure d'économie politique, Université de Saint-Gall HSG et Viviane Reding, ancienne vice-présidente de la Commission européenne, membre du parlement européen.

Dans son exposé, le conseiller fédéral Didier Burkhalter a insisté sur le fait que : « le Conseil fédéral veut assurer et développer la voie bilatérale et régler l’immigration en Suisse de façon plus efficace et autonome. C’est ainsi qu’il sera possible d’assurer à long terme le bien-être et le succès de la Suisse. A cet égard, la politique et l'économie ont une responsabilité commune à assumer. Nous voulons, à l'avenir encore, exporter des produits et des prestations suisses de haute qualité et non des emplois ou même des entreprises ! »


Monika Bütler a expliqué en détail de quelle manière la Suisse profite du commerce et de l'immigration. « L'ouverture de la Suisse est la clé de sa prospérité », a-t-elle souligné dans son exposé.  
Pour terminer la journée, Philip Mosimann, CEO Bucher Industries et Thomas Matter, conseiller national UDC, ont mené un face à face engagé sur la question de savoir si la Suisse peut se passer ou non des accords bilatéraux.   


Dans le but de soutenir la voie bilatérale de la Suisse, Swissmem a lancé dans le cadre de la Journée de l'industrie une campagne d'information à long terme. Une plateforme en ligne constitue l'élément clé de cette campagne. Sous www.restons-sur-la-voie-du-succes.ch, Swissmem va régulièrement donner la parole à des entrepreneurs, publier des histoires à succès et souligner globalement l'importance des accords bilatéraux à l'aide de faits et de déclarations.

Pour tous renseignements :
Ivo Zimmermann, chef Communication
Tél : +41 44 384 48 50 / portable : + +41 79 580 04 84
E-mail: i.zimmermannnoSpam@swissmem.ch

Philippe Cordonier, responsable Suisse romande
Tél : +41 21 613 35 85 / portable : + +41 79 644 46 77
E-mail: p.cordoniernoSpam@swissmem.ch