Page d'accueil Actualités Initiative de reconversion professionnelle Swissmem : et maintenant, quelles...
Interlocuteur  Rolf Kaufmann Rolf Kaufmann
Chef de secteur
+41 44 384 48 67 +41 44 384 48 67r.kaufmannnoSpam@swissmem.ch
Partager

Initiative de reconversion professionnelle Swissmem : et maintenant, quelles sont les prochaine étapes ?

Swissmem a présenté le 1er mars 2018 un modèle de reconversion moderne pour adultes. Il se concentre sur les personnes qualifiées dont l’emploi est menacé en raison du changement structurel. Le but consiste à permettre aux personnes adultes d’effectuer une deuxième formation avec à la clé un diplôme reconnu. Cependant, jusqu’à ce que les personnes motivées à se reconvertir professionnellement puissent commencer leur deuxième formation, d’importants travaux de préparation doivent encore être réalisés.

L’initiative de reconversion veut permettre aux adultes d’effectuer une deuxième formation avec à la clé un diplôme reconnu. Vous découvrirez les détails de la proposition de Swissmem dans une animation. Le modèle Swissmem jette ainsi des ponts en faveur d’un changement durable dans un nouveau secteur professionnel et comble une lacune du système de formation en Suisse.

La proposition de Swissmem a fortement attiré l’attention des médias. Plusieurs organisations ont manifesté leur intérêt pour participer aux projets pilotes. Dans les semaines à venir, Swissmem tentera de former des partenariats avec des représentants de l’administration publique, des prestataires de formation et des entreprises. Il faudra alors élaborer en commun la base pour les projets pilotes qui débuteront l'année prochaine.

Cependant, jusqu’à ce que les personnes motivées à se reconvertir puissent commencer leur deuxième formation, d’importants travaux de préparation doivent encore être réalisés. Les tâches suivantes sont primordiales :

  • Il faut faciliter encore davantage l’orientation professionnelle et de reconversion pour adultes. Ils doivent avoir la possibilité de s’informer sur les nouvelles possibilités. Ces offres doivent encore être élaborées.
  • Les personnes désirant se lancer dans une reconversion doivent avoir la certitude de pouvoir être intégrées durablement dans une profession. Ceci nécessite de nouveaux types de contrat entre employeur et employé. De plus, il faut mettre en place des moyens permettant aux entreprises intéressées de trouver les personnes intéressées à une reconversion.
  • La deuxième formation doit être adaptée aux besoins des adultes. Elle doit s’orienter sur la pratique et pouvoir être effectuée en cours d’emploi. Les offres de formation existantes doivent être adaptées en conséquence.
  • Le financement reste un des défis majeurs. La personne en reconversion doit en assurer la majeure partie en suivant une activité lucrative. Cependant, sans soutien de l'employeur, des organisations de branches, de la Confédération ainsi que des cantons, il ne sera pas possible de le réaliser. La contribution de tous les acteurs est indispensable pour trouver une solution commune.

Les reconversions concrètes s’appuient en grande partie sur des offres existantes. Néanmoins, l’engagement de tous les acteurs principaux est nécessaire pour la réussite des projets pilotes. Si nous parvenons à établir le modèle de reconversion, nous contribuerons de manière importante à ce que le marché du travail puisse rester en équilibre malgré le changement rapide.

Informations supplémentaires sur l'initiative de reconversion : swissmem.ch/reconversion

Articles associés