Page d'accueil Actualités Journée de l’industrie Swissmem : la technologie énergétique en tant que chance...
Journée de l’industrie Swissmem : la technologie énergétique en tant que chance de croissance
    Interlocuteur  Ivo Zimmermann Ivo Zimmermann
    Chef de division Communication
    +41 44 384 48 50 +41 44 384 48 50i.zimmermannnoSpam@swissmem.ch
    Inscription
    Partager

    Journée de l’industrie Swissmem : la technologie énergétique en tant que chance de croissance

    Le besoin en énergie croissant dans le monde entier ainsi que les efforts en vue d’une meilleure efficience énergétique constituent d’importantes chances de croissance que l’industrie suisse doit absolument saisir. C’est l’avis partagé par des personnalités des milieux politiques et économiques lors de la 2ème Journée de l’industrie Swissmem d’aujourd’hui, dont la Conseillère fédérale Doris Leuthard, ainsi que Joschka Fischer, ancien ministre des affaires étrangères et vice-chancelier allemand. Il s’agit cependant d’agir maintenant et non pas d’attendre jusqu’à ce que la pression devienne insupportable.

    Dans son exposé présenté aux plus de 1'000 représentants de l’économie, de la politique et de la science invités à la 2ème Journée de l’industrie Swissmem à Zurich « L’énergie: notre avenir », Madame Leuthard a déclaré que « la Suisse dispose des spécialistes avec le savoir-faire nécessaire et des entreprises disposant d’une technique moderne ». Selon la cheffe du Département fédéral de l’économie, il s’agit de relever les défis de notre époque et d’en profiter en tant que chance : « A l’image de l’énergie hydraulique, nous avons la possibilité de nous présenter en tant que pays pionnier au niveau des nouvelles technologies ».


    Une gestion économique et efficiente de l’énergie est d’une importance centrale. La Conseillère fédérale est de l’avis qu’en développant des nouveaux procédés et des machines et méthodes efficaces, ceci devrait être possible sans concessions au confort. Pour y parvenir, il faut une bonne coopération entre l’État et l’économie. Plus que jamais, la Suisse a besoin d’une industrie performante : « Il n’est pas possible de réaliser une économie saine uniquement à l’aide de banques, d’assurances et d’avocats » déclare Madame Leuthard.


    Joschka Fischer, ancien ministre des affaires étrangères et vice-chancelier allemand, s’est fortement engagé en faveur de la loi sur l’énergie adoptée encore pendant son mandat et qui, à son avis, constitue une base politique idéale pour le développement de nouvelles technologies. En tenant compte de l’optique des entrepreneurs, Wolfgang Clement, ancien ministre allemand de l’économie et du travail, et Hakan Samuelsson, CEO de MAN, plaident pour une approche pas trop idéologique du problème climatique, mais plutôt de le considérer aussi comme une chance pour l’industrie afin d’accéder à de nouveaux marchés.


    L’industrie des machines, des équipements électriques et des métaux est bien consciente des importantes chances sur le marché a déclaré Monsieur Johann N. Schneider-Ammann, président de Swissmem, en ajoutant : « Nous sommes à la source de la résolution du problème ». Il a une nouvelle fois critiqué le mécanisme de redistribution de la taxe sur le CO2 qui, à son avis, est faux et injuste. « De cette manière, la taxe contestée constitue un impôt pour la place industrielle qui touche de manière démesurée les quelque 950 entreprises de l’industrie MEM ». Rudolf Hug, expert en matière d’environnement chez Swissmem, a exigé lors de la présentation de la déclaration de principe « Manifeste sur l’énergie » des procédures administratives allégées pour le remplacement des centrales nucléaires existantes au niveau de l’évolution énergétique future. Selon lui, « outre les grandes centrales électriques, il est indispensable de favoriser également les énergies renouvelables ainsi que l’extension de l’énergie hydraulique ».
     
    Impressions & Exposé
    Zurich, le 26 juin 2008


    Informations supplémentaires :
    Ruedi Christen, Chef Communication
    et membre de la direction de Swissmem
    Tél. +41 (0)44 384 48 50, portable, +41 (0)79 317 24 09
    Courriel : r.christennoSpam@swissmem.ch