Page d'accueil Actualités L’industrie MEM a besoin de marchés ouverts
Interlocuteur  Swissmem Swissmem
+41 44 384 41 11 +41 44 384 41 11infonoSpam@swissmem.ch
Partager

L’industrie MEM a besoin de marchés ouverts

Depuis quelques semaines, les taxes protectrices des USA pour les importations d’acier et d'aluminium sont en vigueur. Pour l’industrie des machines, des appareils électriques et des métaux (industrie MEM), un volume annuel d’exportations d’environ 85 millions de francs (2017) est concerné. Il s'agit d’un pour cent des exportations globales de marchandises de l’industrie MEM vers les USA. Les répercussions directes sont donc plutôt moindres. Ce qui est beaucoup plus inquiétant, c'est le risque que le conflit commercial escalade. Au cas où l’UE prenait des contre-mesures, les USA pourraient à nouveau réagir - par exemple par des taxes sur d’autres produits de l’industrie MEM. Le potentiel de dommage serait alors beaucoup plus grand pour l’industrie MEM suisse.

Le succès économique de la Suisse dépend fortement des exportations.  L’industrie MEM exporte 80% de ses produits. Dans d’autres branches, le taux d'exportation est semblable. Il est décisif pour la Suisse qu’elle ait un accès illimité aux débouchés, car le marché suisse est beaucoup trop petit pour conserver le niveau actuel des emplois et la prospérité. Les taxes et les obstacles commerciaux non tarifaires ne sont de ce fait jamais dans l’intérêt de la Suisse.

Swissmem soutient la Confédération dans ses efforts visant à maintenir le niveau actuel de l'accès au marché et à l’étendre par de nouveaux accords de libre-échange. De plus, Swissmem s’oppose catégoriquement à des restrictions du libre-échange protectionnistes ou motivées par la politique intérieure.

Articles associés