Page d'accueil Actualités Prix de l’électricité : Swissmem exige une révision immédiate de la loi
Interlocuteur  Ivo Zimmermann Ivo Zimmermann
Chef de division Communication
+41 44 384 48 50 +41 44 384 48 50i.zimmermannnoSpam@swissmem.ch
Partager

Prix de l’électricité : Swissmem exige une révision immédiate de la loi

Pour l’industrie suisse des machines, des équipements électriques et des métaux, un approvisionnement en électricité avantageux et efficace constitue une priorité majeure. En tant qu’association industrielle majeure, Swissmem exige outre une transparence complète en ce qui concerne les augmentations de prix annoncées, une révision immédiate de la loi sur l’électricité afin de pouvoir compenser les conséquences négatives de la libéralisation du marché de l’électricité.

Swissmem n’est pas prête à accepter les augmentations du prix de l’électricité, en partie massives, annoncées pour l’année prochaine par l’industrie de l’électricité. L’association de l’industrie suisse des machines, des équipements électriques et des métaux considère que ni les coûts de la production ou de la distribution de l’électricité, ni la qualité de l’approvisionnement n’ont changé fondamentalement et que, par conséquent, le prix plus élevé de l’électricité n’est pas compensé par une valeur ajoutée manifeste.

Par conséquent et en tenant compte des informations actuelles, les augmentations de prix sont difficiles à comprendre. En Suisse, l’électricité est en majorité produite par des installations et distribuée via des réseaux qui ont en grande partie déjà été amortis avant l’ouverture du marché de l’électricité. Les conditions de la loi sur l’approvisionnement en électricité (LApEI) prévoient une limite supérieure pour l’évaluation des installations qui ne doit être exploitée qu’en cas de besoin d’amortissement.

L’augmentation du prix de l’électricité annoncée va sensiblement influencer et même affaiblir la compétitivité internationale de l’industrie suisse des machines, des équipements électriques et des métaux vis-à-vis de la forte concurrence internationale. De plus, Swissmem craint que l’existence des entreprises à forte consommation d’énergie engagées dans la métallurgie soit menacée.

Par conséquent, Swissmem exige de la part de l’autorité de régulation ElCom de remplir ses obligations de surveillance et d’examiner si l’augmentation du prix de l’électricité annoncée constitue une exploitation systématique de cette limite de prix supérieure fixée par la LApEI et représente en fin de compte une exploitation exagérée d’une situation de monopole.

Swissmem soutient ses entreprises membres par l’établissement d’une étude comparative sur les coûts de consommation d’électricité des gros consommateurs. Swissmem est à la disposition de ses entreprises membres en tant que plate-forme d’information et de défense des intérêts en ce qui concerne les questions liées au débat sur l’augmentation du prix de l’électricité.

Swissmem s’engage tout particulièrement en faveur d’une table ronde réunissant des représentants de l’industrie de l’électricité et leurs clients, tout particulièrement ceux de l’industrie. Il est important que les cantons, en tant que propriétaires, se rendent compte qu’il est aussi désavantageux pour eux que les entreprises productrices soient soumises à une pression si forte par l’augmentation massive des prix.

Finalement, Swissmem exige une révision immédiate des bases légales afin de pouvoir diriger cette évolution non contrôlée dans des voies régulières sans mettre en question la libéralisation. Outre la revendication d’un effet d’ajournement des plaintes, la table ronde exigée par Swissmem va contri-buer à fournir de nouveaux éléments pour cette adaptation.

Zurich, septembre 2008

Veuillez vous adresser pour de plus amples informations à :

Johann N. Schneider-Ammann, conseiller national,

tél. 062 619 63 48, j.schneidernoSpam@ammann-group.ch

Peter Dietrich, directeur,

tél. 044 384 42 11, p.dietrichnoSpam@swissmem.ch

Ruedi Christen, chef communication,

tél. 079 317 24 09, r.christennoSpam@swissmem.ch