Page d'accueil Actualités Swissmem «Panorama 2009»
Interlocuteur  Ivo Zimmermann Ivo Zimmermann
Chef de division Communication
+41 44 384 48 50 +41 44 384 48 50i.zimmermannnoSpam@swissmem.ch
Partager

Swissmem «Panorama 2009»

L’industrie MEM suisse a connu une année en demi-teinte. Tandis que le premier semestre fut encore marqué par une demande élevée, les commandes ont fortement diminué au cours du deuxième semestre en raison de la crise financière. En comparaison sur plusieurs années, le chiffre d’affaires s’est cependant situé à un niveau élevé et les exportations ont pour la première fois dépassé la limite des 80 milliards. Les expériences commerciales ont montré qu’il est vital pour l’industrie d’exportation suisse d’assurer un accès libre et égal aux marchés in-ternationaux au niveau politique.

En tant qu’industrie fortement orientée vers les différents marchés internationaux, la branche a très rapidement accusé le coup des développements conjoncturels, tout particulièrement compte tenu de la réaction rapide des marchés mondiaux sur la crise du marché du crédit. Globalement, il en résulte une image fortement contrastée pour l’année 2008. Des effondrements des commandes et des perspectives peu réjouissantes pour le marché blo-quent l’évolution du chiffre d’affaires et des exportations.

En faveur de frontières ouvertes et d’un accès libre aux marchés

Grâce à son savoir-faire et à sa force d’innovation, l’industrie est globalement bien positionnée pour pouvoir ressortir renforcée de la crise. Il est décisif pour l’industrie MEM que les entreprises d’exportation suisses puissent lutter à armes égales tant dans des cycles conjoncturels positifs que négatifs et que la politique s’engage sur le plan international en faveur d’un libre accès aux marchés. Monsieur Johann N. Schneider-Ammann, président de Swissmem, souligne dans l’éditorial que les entreprises suisses, en majeure partie des PME, ne pourront faire valoir leurs qualités qu’à l’aide de conditions cadres assurées contractuellement.

La formation des jeunes ainsi que la coopération entre les hautes écoles et l’économie constituent des éléments de succès important qu’il s’agira de ren-forcer encore plus à l’avenir. Pour souligner leur orientation vers le futur, les entreprises de la branche investiront encore davantage dans la jeunesse et dans la formation technique.

Panorama 2009