Page d'accueil Actualités Swissmem se félicite de l’approbation de l’accord de libre-échange avec …
Interlocuteur  Ivo Zimmermann Ivo Zimmermann
Chef de la division Communication
+41 44 384 48 50 +41 44 384 48 50 i.zimmermannnoSpam@swissmem.ch
Partager

Swissmem se félicite de l’approbation de l’accord de libre-échange avec l’Indonésie et regrette l’arrêt de la politique de numérisation

Swissmem est soulagée par l’acceptation de l’accord de libre-échange avec l’Indonésie. Ceci facilitera considérablement l’accès des entreprises suisses à ce marché d’avenir prometteur. Pour l’Indonésie également, cet accord représente un succès étant donné que la simplification des relations commerciales constitue un grand avantage pour les deux pays. Swissmem est par contre très déçue par le clair rejet de la loi sur l’e-ID.

Swissmem s’est engagée en faveur des deux votations du 7 mars 2021 dans le but de renforcer les conditions-cadres économiques pour les entreprises industrielles suisses et leurs quelque 315 000 collaborateurs.

L’accord de libre-échange entre l’Indonésie et la Suisse offre notamment aux PME suisses la possibilité d’accéder au marché indonésien à partir de la Suisse. Martin Hirzel, président de Swissmem, se montre soulagé : « En acceptant l’accord avec l’Indonésie, le peuple suisse a également exprimé son soutien à une place industrielle suisse performante. Un large réseau d’accords de libre-échange permet aux entreprises suisses d’avoir des relations commerciales avec des clients dans le monde entier à partir de la Suisse. Ainsi, nous garantissons des emplois chez nous ».

Avec cet accord, la Suisse contribue directement au développement écologique, social et économique durable en Indonésie. Stefan Brupbacher, directeur de Swissmem, considère que cet accord est aussi une opportunité pour l’environnement : « Grâce à l’accord de libre-échange, les clients indonésiens ont la possibilité d’acquérir des machines, des installations et des équipements suisses performants, écologiques et à des prix abordables. Ceci permet de diminuer l’impact environnemental sur place. ». Ce résultat serré démontre l’importance de mieux expliquer encore les avantages de tels accords de libre-échange.

Le libre-échange encourage la mondialisation. Au cours des dernières décennies, la mondialisation a sorti des centaines de millions de personnes de la pauvreté dans le monde entier. L’Indonésie en est un bon exemple - une classe moyenne croissante s’est établie dans le pays. Le transfert de connaissances et de technologies entre la Suisse et l’Indonésie crée des emplois et des possibilités de formation en Indonésie. Stefan Brupbacher commente : « 44% de la population indonésienne a moins de 25 ans. Les emplois dans l’industrie ou dans le secteur des services leur donnent une perspective. L’industrie suisse est fière de contribuer au développement durable du pays. »

Swissmem est par contre très déçue par le clair rejet de la loi sur l’e-ID. Cette e-ID aurait clairement renforcé la Suisse en matière de numérisation. La Suisse doit rattraper son retard dans ce domaine si elle ne veut pas perdre le contact avec les leaders mondiaux. Dans ce contexte, l’identité électronique est une condition incontournable pour le développement des services privés et publics. Il appartiendra maintenant aux opposants au projet de loi de présenter une alternative à l’identité électronique réglementée par l’État et développée par les particuliers, qui soit tout aussi bon marché et puisse être mise en œuvre rapidement.


Pour tout renseignement :

Ivo Zimmermann, chef Communication
Tél. +41 44 384 48 50 / portable +41 79 580 04 84
E-mail : i.zimmermannnoSpam@swissmem.ch

Philippe Cordonier, Responsable Suisse romande
Tél. +41 21 613 35 85 / portable +41 79 644 46 77
E-mail : p.cordoniernoSpam@swissmem.ch

 

Cet article, vaut-il la peine d'être lu ?

Articles associés