Industrie MEM : une évolution des affaires réjouissante :: Swissmem - La place industrielle et intellectuelle Suisse

Industrie MEM : une évolution des affaires réjouissante

28.08.18

L'industrie suisse des machines, des équipements électriques et des métaux (industrie MEM) est en bonne voie. Durant le premier semestre 2018, les entrées de commandes ont augmenté de 24,1% et le chiffre d'affaires de 16,4% par rapport à la même période de l’année précédente. Les exportations de marchandises ont augmenté quant à elles de 7,5% pour atteindre une valeur de 34,8 milliards de francs. L’évolution positive des affaires devrait se poursuivre encore six à douze mois. Puis la courbe de la conjoncture devrait s’aplatir. Un des plus grands défis des années à venir est la pénurie croissante de la main-d'œuvre spécialisée. Diverses mesures ont été définies dans la nouvelle CCT de l’industrie MEM pour relever ce défi. De plus, il faut conserver un accès le moins discriminatoire possible au marché intérieur de l’UE et aux autres marchés mondiaux. C’est pourquoi Swissmem exige de la part du Conseil fédéral qu’il conclue un accord-cadre avec l’UE encore cette année. En outre, Swissmem rejette l’initiative pour des aliments équitables et l’initiative pour la souveraineté alimentaire qui seront soumises au vote en septembre.

Entrées de commandes industrie MEM (Base: 1er tim. 2001 = 100)

Au cours du deuxième trimestre 2018, les entrées de commandes dans l'industrie MEM ont progressé de 24,2% par rapport au même trimestre de l’année précédente. Elles ont augmenté de 24,1% pour l’ensemble du premier semestre. Le chiffre d'affaires dans l'industrie MEM a aussi augmenté au deuxième trimestre 2018 de 16,3% par rapport à la même période de l'année précédente. Globalement, il a affiché une hausse de 16,4% au cours du premier semestre. Au cours du premier semestre, les valeurs des indices pour les entrées de commandes et le chiffre d’affaires ont atteint en moyenne des valeurs records depuis dix ans.   


Au premier trimestre 2018, les entreprises MEM suisses occupaient au total 325 500 personnes. Il s’agit de 2,6% de plus par rapport à la période correspondante de l'année précédente. Les chiffres de l’emploi publiés par l’OFS concernant le deuxième trimestre 2018 ne sont pas encore disponibles. Au cours du deuxième trimestre, le taux d’utilisation des capacités de production était de 91,9%, se situant ainsi légèrement au-dessus de la moyenne de 86,4% durant plusieurs années.


Croissance des exportations dans tous les débouchés

 

Selon les chiffres de l'administration fédérale des douanes, les exportations de l'industrie MEM ont augmenté au premier semestre 2018 de 7,5% par rapport à la période correspondante de l'année précédente et ont atteint une valeur de marchandise de 34,8 milliards de francs. Les exportations ont augmenté dans tous les débouchés et domaines de produits importants. L'évolution des exportations vers l’UE (9,1%) et les USA (+7,3%)  a été particulièrement réjouissante. La croissance des exportations vers l’Asie a été nettement plus faible (+1,5%). Les exportations vers la Chine ont certes augmenté de 10,8%, mais le recul des exportations dans les autres pays asiatiques et avant tout au Moyen-Orient ont pesé sur le résultat global pour l’Asie. Si l'on considère les différents secteurs de production, les exportations dans la métallurgie ont augmenté de 11,1%, celles dans la construction des machines de 9,2%, celles des outils de précision de 7,9% et celles dans l'électrotechnique/électronique de 7,0%.



Situation globale réjouissante

 

La situation de l’industrie MEM suisse est dans l’ensemble très réjouissante. Elle se reflète aussi sur l’emploi. En seulement un an, l’industrie MEM a regagné deux tiers des emplois perdus suite à la suppression du cours plancher. Hans Hess, président de Swissmem, explique : « Je suis très heureux que la majeure partie des entreprises MEM vont à nouveau mieux. Je pars du principe que l’évolution positive des affaires se maintiendra encore six à douze mois. Par la suite, on peut s’attendre à un aplatissement de la courbe conjoncturelle étant donné que les branches à cycle précoce ressentent déjà un ralentissement de la croissance. » Les entreprises membres de Swissmem voient les choses de la même manière. Selon le dernier sondage, 51% des entrepreneurs s’attendent à une stagnation des mandats de l’étranger pour les 12 prochains mois. Au cours du deuxième trimestre, le nombre de ceux qui s’attendent à une augmentation des commandes a par contre diminué de 12% par rapport au premier trimestre (T1/18 : 48% / T2 : 36%).

 

Défis : la pénurie de la main-d'œuvre et l'accès au marché

 

La pénurie de la main-d'œuvre spécialisée constituera un des plus grands défis de l’industrie MEM suisse pour les années à venir. C’est pourquoi Swissmem travaille d'arrache-pied à l’initiative pour la reconversion professionnelle qui permettra aux adultes qui ont une première formation d’en accomplir une seconde dans un nouveau domaine professionnel. De plus, diverses mesures sont ancrées dans la nouvelle CCT de l’industrie MEM pour encourager et perfectionner les collaborateurs, ce qui augmente l’attrait de la branche MEM en tant qu’employeur. Elle comprend aussi des recommandations sur la manière dont l’employabilité des jeunes travailleurs, des femmes et des collaborateurs plus âgés peut être soutenue et la conciliation de la vie familiale et de la vie professionnelle peut être améliorée. Tous ces points doivent permettre de garantir à l’industrie MEM de la main-d’œuvre qualifiée en suffisance. 


De plus, le libre-échange est actuellement sous pression dans la politique intérieure et mondiale. Étant donné le fait que l’industrie MEM exporte 80% de ses marchandises, la garantie et l'extension d’un accès le moins discriminatoire possible aux débouchés mondiaux ont la priorité. C’est pour cette raison que Swissmem est contre les initiatives pour des aliments équitables et pour une souveraineté alimentaire. Elles violent les règles de l’OMC, entravent les accords de commerce existants et compliquent la conclusion de nouveaux accords de libre-échange.


Le marché de l’Europe est de loin le plus important pour l’industrie MEM. C’est pourquoi l’excellent accès au marché intérieur européen doit être conservé et la sécurité juridique augmentée. Dans ce but, la Suisse a besoin d’un accord-cadre avec l’UE. Swissmem exige de la part du Conseil fédéral qu’il mène à bien les négociations correspondantes avec l’UE cette année encore. Hans Hess déclare à ce sujet : « L’économie a besoin de clarté à ce sujet. »

 

Téléchargement

Chiffres principaux T2/2018 (multiples langues, PDF)

 

Pour de plus amples renseignements:

 

Philippe Cordonier, Responsable Suisse romande
Tél. +41 21 613 35 85 / portable +41 79 644 46 77
E-mail p.cordonieranti spam bot@swissmemanti spam bot.ch

 

Ivo Zimmermann, chef de la communication
Tél. +41 44 384 48 50 / portable +41 79 580 04 84
E-mail i.zimmermannanti spam bot@swissmemanti spam bot.ch


Contact

Ivo Zimmermann

Chef Communication

 

Téléphone +41 44 384 48 50

Portable +41 79 580 04 84

i.zimmermannanti spam bot@swissmemanti spam bot.ch

Newsletter

Saisissez les informations de votre abonnement
Swissmem se porte garant que votre adresse e-mail ne sera pas
utilisée de manière abusive.