Des reconversions professionnelles pour un avenir prometteur :: Swissmem - La place industrielle et intellectuelle Suisse

Des reconversions professionnelles pour un avenir prometteur

01.03.18

Un modèle de formation pour les personnes actives dans un marché du travail en mutation. Le changement technologique dans l’économie progresse. C’est la raison pour laquelle à l’avenir les collaboratrices et collaborateurs seront toujours plus obligé/es de changer de métier et de secteur professionnel. Cependant, le système de formation actuel ne propose pas d’offre adéquate. Swissmem a développé un modèle de reconversion qui se concentre sur la situation des personnes qualifiées dont l’emploi est menacé en raison du changement structurel. Il jette des ponts pour un changement durable dans un nouveau secteur professionnel et offre la possibilité d'une deuxième formation avec diplôme reconnu pour adultes. Non seulement les travailleurs en profitent, mais aussi les employeurs et la société.

Tant l’économie suisse que le marché du travail sont soumis à un changement constant. Dans le cadre de la numérisation, cette mutation s’accélère toujours plus et touche de plus en plus des travailleurs à tous les niveaux de qualification. Ces derniers seront obligés de se réorienter fondamentalement sur le plan professionnel, donc de changer de métier et de secteur professionnel. En même temps, l'industrie suisse des machines, des équipements électriques et des métaux (industrie MEM) et d’autres branches aussi sont confrontées à une pénurie de spécialistes. Pour le marché du travail et le monde de la formation cette situation représente un défi énorme. La Suisse doit réussir à équilibrer le changement structurel et le marché du travail. Sinon elle risque d’être confrontée à une pénurie de spécialistes encore plus grave et à un taux de chômage encore plus élevé.

 

Il n'y a en soi rien d'inédit au fait qu’au cours de leur carrière professionnelle des personnes actives changent de métier ou en sont obligées. Aujourd’hui déjà, 59% des personnes actives ne travaillent plus dans le secteur professionnel dans lequel elles ont effectué leur apprentissage. La mobilité professionnelle actuelle affiche cependant d’importantes lacunes. Premièrement, la reconversion a parfois lieu au cours d'une situation de chômage. Ce qui va à la charge des assurances sociales. Deuxièmement, souvent la voie mène d’une activité qualifiée à une occupation dont le niveau de qualification est inférieur. La mobilité professionnelle d’aujourd’hui produit ainsi trop de perdants et charge les assurances sociales.

 

Cette situation a incité Swissmem à chercher des solutions. Le modèle de reconversion développé par Swissmem a pour but de faciliter le changement dans un autre secteur professionnel et de contribuer à exploiter le mieux possible le potentiel de la main-d'œuvre indigène. Il comprend six étapes pouvant être combinées et structurées individuellement.

 

Qu'est-ce qui change?

Le système de formation suisse existant couvre parfaitement la formation et la formation continue dans un secteur professionnel bien défini. Cependant, il n'est pas fait pour des changements de secteurs à l'aide d'une deuxième formation. Les personnes venant d’un autre métier sont donc désavantagées. Le nouveau modèle développé par Swissmem se concentre sur les personnes qualifiées dont l’emploi est menacé en raison des exigences de qualification qui ne sont plus les mêmes. Il s’adresse aussi bien aux employés avec un diplôme professionnel qu’aux personnes titulaires d’un diplôme tertiaire et n'est par conséquent pas un apprentissage professionnel traditionnel. Il permet aux personnes adultes de suivre une deuxième formation avec un diplôme correspondant sans que leurs capacités existantes n'aient plus de valeur. Il comble ainsi une lacune importante dans le système de formation actuel. Les références principales du modèle Swissmem sont :

  • La reconversion doit permettre un changement de profession aux personnes de tous les niveaux de qualification et de tout âge.
  • Grâce à la reconversion, le niveau de qualification personnel doit être maintenu ou amélioré.
  • La reconversion est adaptée aux besoins des adultes.
  • La mobilité professionnelle doit être guidée par le marché du travail.
  • Les mesures de formation se limitent au strict nécessaire.
  • La reconversion doit aboutir à un diplôme reconnu.

Défis de la mise en œuvre

Le financement des mesures de formation ainsi que les coûts de la vie pendant la reconversion représentent un défi important. Puisque la situation de départ est différente pour chacun, il faut composer un puzzle de financement individuel. Ceci n’est possible que si aussi bien la personne motivée à effectuer une reconversion, que l’employeur et les organisations de branches, les cantons ainsi que la Confédération y contribuent.

 

La mise en œuvre du modèle de reconversion peut en grande partie avoir lieu à l’aide d’instruments existants et d’acteurs déjà impliqués. Néanmoins, différents champs d'activité doivent être abordés avec beaucoup d’engagement pour jeter des ponts et créer des offres adaptées aux besoins des adultes. Ceci n'est possible qu’à l’aide de partenariats avec des institutions de formation, la Confédération, les cantons, les organisations de branche ainsi que les employeurs.

 

L’industrie MEM est prête à tester ce modèle de reconversion dans le cadre d'un projet pilote et à faire les expériences correspondantes. Si nous parvenons à établir le modèle de conversion, nous contribuerons de manière importante à ce que l’économie et la société puissent relever avec succès les défis de l’avenir.

 

Informations supplémentaires sur le modèle de reconversion professionnelle Swissmem :

www.swissmem.ch/reconversion

 

Pour tous renseignements :

Philippe Cordonier, responsable Suisse romande

Tél. +41 21 613 35 85 / portable +41 79 644 46 77

E-mail p.cordonieranti spam bot@swissmemanti spam bot.ch

 

Ivo Zimmermann, chef Communication

Tél. +41 44 384 48 50 / portable +41 79 580 04 84

E-mail: i.zimmermannanti spam bot@swissmemanti spam bot.ch


Contact

Ivo Zimmermann

Chef Communication

 

Téléphone +41 44 384 48 50

Portable +41 79 580 04 84

i.zimmermannanti spam bot@swissmemanti spam bot.ch

Newsletter

asfsafsafasfsafasf
Saisissez les informations de votre abonnement
Swissmem se porte garant que votre adresse e-mail ne sera pas
utilisée de manière abusive.