Page d'accueil Actualités Le groupe spécialisé « Machines textiles » fête ses 80 ans d’existence
Interlocuteur  Cornelia Buchwalder Cornelia Buchwalder
Cheffe de secteur
+41 44 384 48 12 +41 44 384 48 12 c.buchwaldernoSpam@swissmem.ch
Partager

Le groupe spécialisé « Machines textiles » fête ses 80 ans d’existence

Lorsqu’une organisation fête ses 80 ans d’existence, il est pratiquement sûr qu’elle ait connu une crise tout au long de ces années. Le groupe spécialisé « Machines textiles » n’est pas une exception. Il est même issu d’une crise. Une rétrospective de son histoire donne l’espoir que les entreprises de l’industrie suisse des machines textiles sauront relever les défis actuels et futurs avec le même succès.

En 1940, un an après le début de la Seconde Guerre mondiale, les premières conséquences de la guerre touchaient l’industrie des machines suisse. D’une part, la mobilisation au service militaire avait entraîné une pénurie de spécialistes, et d’autre part, les matières premières étaient devenues de plus en plus rares puisqu’elles étaient détournées pour la production d’armes.

Une solidarité découlant du besoin d’acier

Les entrepreneurs de l’industrie des machines textiles étaient de plus en plus préoccupés par cette évolution et certains envisageaient de demander au gouvernement suisse de leur fournir les matières premières nécessaires au maintien de la production. Suite à cette situation, des représentants de 22 entreprises se sont réunis pour coordonner leurs actions. Parmi ces entreprises, on trouve des sociétés renommées comme Rüti, Sulzer, Rieter et Saurer.

De l’entraide de la part de la construction de machines

Certaines de ces entreprises produisaient à l’origine des textiles. Les machines correspondantes étaient achetées en grande partie en Grande-Bretagne, pays hautement industrialisé à l’époque, qui possédait un grand savoir-faire en matière de développement de machines. Lorsque Napoléon imposa un embargo continental en 1806, les machines ainsi que les pièces de rechange n’ont soudainement plus été disponibles.

De nombreuses entreprises textiles suisses ont réagi à cette situation en commençant à produire elles-mêmes les machines et les composants nécessaires. Et il est vite apparu que la production et l’exportation de machines étaient bien plus lucratives que la production de textiles. L’industrie suisse des machines textiles était née.

Au fil des ans, la branche a connu de nombreuses périodes difficiles : les guerres mondiales, les effondrements économiques mondiaux et d’autres crises plus ou moins graves se sont succédés. Le profil de l’industrie textile mondiale a également changé. La production de masse a depuis longtemps été délocalisée dans les régions de l’est et du sud-est. Malgré cela, ou peut-être justement pour cette raison, la fabrication suisse de machines textiles occupe aujourd’hui une position de leader dans le segment exigeant des machines spéciales et des matériaux de haut de gamme.

Sortir plus fort d’une nouvelle crise

Qui aurait imaginé qu’en cette année d’anniversaire, une pandémie se profilerait comme le plus grand défi de l’histoire récente de l’industrie ? « Cette crise a durement frappé l’industrie textile et, à mon avis, son impact ne se fera pleinement sentir que vers la fin de l’année », déclare Ernesto Maurer, président du groupe spécialisé « Machines textiles ».

Les compétences requises pour faire face à la situation n’ont pas changé : adaptabilité et flexibilité. Les expériences permettent aux producteurs suisses d’entrevoir l’avenir avec optimisme. Ernesto Maurer est convaincu que « d’une part, des solutions innovantes et la confiance de nos membres les feront sortir de la crise encore plus performants qu’auparavant ». « D’autre part, je crois que nous allons également relever ce défi à la manière darwinienne - comme nous l’avons fait lorsque nous avons fondé notre association », ajoute Ernesto Maurer. « Certains de nos membres pourraient décider de partir à l’étranger, il pourrait y avoir également des fusions. Il se peut que certaines entreprises ou activités soient éliminées du marché. Néanmoins, je suis sûr que globalement les machines textiles suisses continueront à être performantes et à maintenir leur position de leader après la crise du corona ».

Pour de plus amples informations sur le groupe spécialisé Machines textiles, veuillez contacter Madame Cornelia Buchwalder, c.buchwaldernoSpam@swissmem.ch.

Machines textiles

Le secteur industriel « Machines textiles » rassemble les fabricants de machines et de composants…

En savoir plus

Articles associés