Page d'accueil Actualités Première mesure particulière de la CTI
Interlocuteur  Swissmem Swissmem
+41 44 384 41 11 +41 44 384 41 11 infonoSpam@swissmem.ch
Partager

Première mesure particulière de la CTI

Comme première mesure particulière dans le cadre de la force du franc, le conseiller fédéral Johann Schneider-Ammann a exonéré les PME de la participation financière pour des projets de R&D. Swissmem demande avec insistance 50 millions de francs de moyens supplémentaires pour chacune des années 2015 et 2016.

Le président de Swissmem Hans Hess insiste avec force sur l’innovation en tant que clé de la compétitivité de l’industrie suisse. Avec un système de formation produisant une main d’œuvre hautement qualifiée et une recherche parmi les meilleures du monde, la Suisse a les conditions les plus favorables. Les places en tête de différents classements internationaux semblent confirmer les prestations innovatrices de la Suisse.

Une analyse approfondie de la situation concernant les PME montre une image quelque peu différente. Les enquêtes sur l’innovation du Seco et du KOF de l’EPF de Zurich montrent ces dernières années une diminution de la part des PME dans les activités d’innovation. Le « European Innovation Union Scoreboard » montre également un recul des activités de R&D des PME en Suisse. Cette évolution est inquiétante, car en même temps différents autres pays ont pu augmenter leurs activités.

L’industrie MEM est invitée à renverser cette tendance et à prouver qu’elle fait partie des leaders de l’innovation. Avec les activités de R&D d’aujourd’hui se préparent les voies pour les futures innovations sur le marché. Le franc fort et l’érosion des marges qui en découle menacent de faire s’effondrer les activités d’innovation. Pour éviter ce danger, Swissmem exige de la politique un accroissement des moyens pour la CTI de 50 millions de francs pour chacune des années 2015 et 2016.

Le département du conseiller fédéral J. Schneider-Ammann a maintenant annoncé, comme première mesure d’urgence, qu’il va exonérer les entreprises dès août et pour quatre mois de la participation financière nécessaire pour des projets d’encouragement. C’est un premier pas bienvenu, mais il ne suffit pas pour donner une impulsion décisive à l’activité d’innovation. Pour cela, il faut rapidement augmenter les moyens de la CTI.

Les entreprises membres peuvent soutenir nos efforts en s’annonçant pour des projets de la CTI. Une hausse des demandes de soutien montre à la politique que notre branche continue d’entendre faire partie des leaders en matière d’innovation. Des moyens supplémentaires de la CTI sont bien investis et apportent finalement aussi une utilité économique. 

L’équipe d’innovation de Swissmem vous appuie volontiers dans vos démarches pour déposer un projet de R&D, dans la conception d’une demande de projet digne d’être encouragé ou dans la recherche d’un partenaire de R&D approprié. Les conseillers en innovation de Swissmem disposent d’une expérience de plusieurs années dans les projets CTI et d’un vaste réseau auprès de la CTI, des hautes écoles et des entreprises MEM. Recourez à ces compétences et mettez en pratique vos idées de projets de R&D. 

Lien vers le communiqué de presse de la CTI : 

https://www.kti.admin.ch/kti/fr/home/ueber-uns/nsb-news/traegerseite-nsb-news.msg-id-57863.html