Page d'accueil Actualités Séminaires: potentiels et limites dans les contacts avec des apprentis…
Interlocuteur  Swissmem Swissmem
+41 44 384 41 11 +41 44 384 41 11 infonoSpam@swissmem.ch
Partager

Séminaires: potentiels et limites dans les contacts avec des apprentis récalcitrants

La formation d’apprentis exige aussi des qualités permettant de maîtriser des situations difficiles. Quelles sont les possibilités à disposition dans ces cas? Et quels sont les potentiels et les limites? Les séminaires Swissmem ont présenté des modèles d’intervention appropriée et des moyens pour recruter des apprentis répondant aux exigences de l’entreprise.

La personnalité des jeunes gens change fortement au cours de l’apprentissage: non seulement ils découvrent un monde complètement nouveau, mais ils se trouvent aussi dans une phase de changement profond au niveau psychique, physique et social. Il est évident qu’une telle phase de développement est accompagnée de problèmes.

Dans son exposé, Claudia Scherrer, responsable RH et propriétaire d’une société de conseil, déclare qu’une attitude fondamentale positive vis-à-vis de ces processus de développement est essentielle. Elle recommande aux formateurs professionnels dans le «contact avec des apprentis récalcitrants» – titre des séminaires de cette année – de se remettre en question dès le début. Ai-je réellement confiance dans les qualités des différents apprentis? Comment leur prouver notre estime? Ce n’est qu’une fois que vous pourrez répondre positivement à ces questions que la base pour des entretiens constructifs sera donnée.

Claudia Scherrer estime qu’un style de direction autoritaire, plus basé sur le monologue que sur le dialogue, n’est pas très favorable. Il est important en cas de situation difficile de pouvoir en discuter immédiatement, de créer de la confiance et de communiquer ouvertement et clairement. Cependant, elle suggère aussi de fixer des limites et des règles de comportement. Un style de direction « laissez-faire » est tout aussi défavorable que d’exercer son pouvoir par des interdictions strictes.

Déterminer les valeurs fondamentales et les règles de comportement


Là où des limites individuelles sont dépassées, la coopération en équipe devient difficile. Il est donc important d’indiquer dès le début à l’apprenti les valeurs et règles de conduite en vigueur dans l’entreprise. Le fait d’évoquer des problèmes peut parfois être une voie vers un changement, pense Claudia Scherrer. En effet, les jeunes gens recevraient ainsi l’estime méritée.

Il peut cependant être très raisonnable de consigner par écrit des décisions en cas de situations difficiles. Ceci a un effet contraignant et aide à fixer des buts objectifs. Claudia Scherrer met en garde contre une réaction précipitée dans des situations émotionnellement tendues. « N’hésitez-pas à demander conseil à d’autres personnes », explique Claudia Scherrer. Adressez-vous à des collaborateurs expérimentés, aux spécialistes des ressources humaines ou à des coaches.

Les tables rondes qui ont suivi la partie théorique ont été menées avec beaucoup d’engagement dans les trois séminaires. Hans-Walter Tobler, qui dirigea les séminaires, s’est dit réjoui de l’intérêt suscité : « L’intérêt pour le sujet a toujours été très grand et l’engagement intensif des formateurs professionnels fut vraiment palpable ». Les commentaires, tous positifs, des 540 participants l’encouragent à maintenir le cap engagé. Compte tenu du grand intérêt, il est prévu de proposer l’année prochaine une manifestation supplémentaire.


Distinction remise aux participants aux WorldSkills

Dans le cadre d’une manifestation organisée à Cham, Hans Hess, président de Swissmem, n’a pas manqué de remercier personnellement les formateurs professionnels pour leur engagement et de souligner l’importance de la formation professionnelle. « Le système de formation dual constitue pour nos entreprises un facteur de succès stratégique », a expliqué Hans Hess devant un nombreux public. Non seulement un travail exceptionnel est fourni à tous les niveaux, mais les entreprises suisses ont réussi à s’établir dans les marchés du monde entier. Pour Hans Hess, l’apprentissage représente en principe la voie royale pour une formation professionnelle et il a souligné l’importance de ce genre de formation pour l’avenir de l’industrie suisse.

Les participants aux mondiaux des métiers 2011 à Londres sont pour Hans Hess un exemple de ce succès. Il a remis des distinctions aux représentants des métiers d’automaticien/ne, d’électronicien/ne et de constructeur/trice, métiers encouragés par Swissmem, et a remercié toute l’équipe pour son engagement généreux.

A l’image des succès dans le monde du sport, les performances de haut niveau dans la formation professionnelle exigent également un bon encadrement. Jeff Saibene, entraîneur du club de Challenge-League de St-Gall, a présenté ses méthodes lors d’un séminaire en Suisse orientale et expliqué comment intégrer avec succès des joueurs au caractère difficile dans une équipe. Le fait que le succès ne se base en grande partie pas uniquement sur les éléments physiques, mais dépend également de la forme mentale, fut tout particulièrement bien présenté.

Aperçu des outils de recrutement


L’après-midi fut consacrée à la présentation de différents outils permettant d’obtenir des informations supplémentaires en phase de recrutement. Selon Hans-Walter Tobler, aucun des ces outils n’est cependant complet. « Il était important pour nous de présenter les différents systèmes, y compris leurs possibilités et surtout leurs déficits », a expliqué le responsable du séminaire. L’homme reste au centre de l’intérêt.

Ainsi, les présentations étaient aussi bien des compléments qu’un contraste au programme proposé en matinée. D’une part des outils peuvent être d’un précieux soutien pour éviter des arrêts d’apprentissage et d’autre part, ils n’excluent pas des situations difficiles. Au début de la manifestation, Claudia Scherrer cita un auteur inconnu : « Un problème ne te demande pas si tu le veux. Un problème demande comment tu as l’intention de le résoudre ». Dans ce sens, les séminaires de cette année ont encouragé les participants à découvrir des éléments nouveaux, également lors de situations désagréables, et à exploiter et développer les potentiels des adolescents – également ceux des adolescents difficiles.

Informations supplémentaires:

Les sites Internet suivants vous donnent un aperçu des outils présentés:

http://www.basic-check.ch
www.stellwerk-check.ch
www.multicheck.ch
https://kompass.nantys.com