DL_OrganisationsPersonalentwicklung.jpg

Collaboration
interdivisions – possible ?

Page d'accueil Connaissances Ressources humaines Développement du personnel Collaboration
interdivisions – possible ?
Interlocuteur  Daniel Schweizer Daniel Schweizer
Responsable de l'éducation
+41 52 260 54 41 +41 52 260 54 41 d.schweizernoSpam@swissmem-academy.ch
Partager

Voici les facteurs de réussite !

De plus en plus, les clients attendent des solutions taillées sur mesure satisfaisant à des exigences de qualité élevées et livrées rapidement. La fabrication de produits spécifiques à grande vitesse exige des dirigeants de restructurer les processus de leur entreprise. Apparaît alors au centre la collaboration interdivisions.

Les entreprises peuvent toujours moins se permettre des divisions fermées et des clôtures mentales entre les domaines. L’avantage est d’organiser son entreprise horizontalement, soit le long de la chaîne de création de valeur.

Mais quels facteurs sont décisifs pour que la collaboration interdivisions réussisse ?

Comprendre la culture de sa propre entreprise

Une culture d’entreprise devient souvent visible en fonction de la question du traitement des fautes. Les dirigeants punissent-ils et sanctionnent-il les fautes, ou celles-ci sont-elles considérées comme des méthodes d’apprentissage et des possibilités d’amélioration ? Les collaborateurs s’engagent là où les fautes sont abordées clairement et où il est demandé ce qui peut être optimisé. Il en résulte de la confiance et davantage d’engagement dans l’entreprise.

Faire participer les personnes concernées

Dans tous les domaines de l’entreprise, les collaborateurs sont « détenteurs d’un savoir ». C’est précisément pour l’augmentation de la collaboration interdivisions qu’il s’agit de faire participer de manière conséquente les collaborateurs à l’élaboration de solutions. Les personnes apprécient d’être consultées, elles donnent volontiers des renseignements.

Tâche, compétence, responsabilité

Les tâches et la responsabilité sont rapidement formulées et transmises. La question de la compétence reste souvent vague. Les dirigeants sont invités à dire de façon précise jusqu’où ils donnent la compétence à leurs travailleurs pour une tâche. Dans la collaboration interdivisions, une signification essentielle est attribuée à la compétence, car il est ainsi créé un cadre dans lequel les différentes équipes et les collaborateurs peuvent se mouvoir.

 

Petits pas

Dans un environnement du marché changeant rapidement, l’introduction de nouveaux processus réussit par l’esprit des petits pas. Il s’agit toujours de faire un nouveau petit pas clairement défini. Ce n’est qu’au moment où celui-ci est atteint que l’on peut passer au suivant. Une visualisation des pas successifs rend le progrès compréhensible pour tous les participants.

 

Communiquer davantage et mieux

Pour que tous les participants de l’entreprise puissent travailler à de bonnes solutions pour les clients, il faut communiquer davantage et mieux. Il est exigé une communication visant à vraiment se comprendre, même quand une escalade est inévitable.

 

Nous vous soutenons volontiers sur le chemin d’une conception de l’organisation verticale à une vision des processus horizontale. Nous offrons sur ce thème des formations continues dans l’entreprise selon les besoins de celle-ci. Prenez contact avec nous pour un conseil sans engagement ! Nous nous réjouissons de vous apporter notre soutien.

Formation en entreprise

Avec des formations sur mesure, les entreprises encouragent de manière ciblée leurs collaborateurs…

En savoir plus

Cet article, vaut-il la peine d'être lu ?

Nos services à propos de ce sujet

Augmentation de l’efficience à l'aide du processus LEAN

Swissmem transmet des méthodes et des outils pour l'implémentation du Lean Management dans les…

En savoir plus

Dernière mise à jour: 25.04.2022