Page d'accueil Thèmes Des bus électriques silencieux et sans émissions pour le centre ville

Des bus électriques silencieux et sans émissions pour le centre ville

Au cours d’un peu plus d’une année, Genève est devenue un peu plus « verte » grâce à la solution de recharge rapide d’ABB pour les bus électriques. À présent, Nantes mise aussi sur la technologie respectueuse de l’environnement.

Le bus électrique « Tosa » est en service à Genève depuis décembre 2017. Il est activé par des batteries ce qui fait qu’il n’a pas besoin de caténaires, c’est ce qui le rend aussi flexible qu’un bus diesel. Ces batteries à haute puissance peuvent être rechargées sur le trajet de douze kilomètres à treize arrêts de bus en 20 secondes pendant que les passagers montent et descendent. Une recharge complète a lieu en quelques minutes à l’arrêt terminal et au dépôt. Les bus électriques équipés de la technique de recharge rapide « Tosa » ont entre-temps déjà effectué 500 000 kilomètres, transporté des millions de passagers et réduit leurs émissions de CO2 d’environ 1 000 tonnes. Après le succès de Genève, c’est à présent Nantes qui mise sur la technologie respectueuse de l’environnement et qui mettra en service le premier bus électrique de 24 mètres de long - c’est la première fois qu’un bus aussi long fonctionnera uniquement avec l’énergie de batteries.  Les nouveaux bus électriques relieront le centre historique de Nantes avec les communes du côté sud de la Loire. Ils augmenteront la capacité de passagers de 35% et permettront ainsi un transport durable de jusqu’à 5000 pendulaires par heure - sans caténaire, ce qui se répercutera sur l’esthétique du paysage urbain. Plus d'informations

Mobilité durable : silencieuse et sans émissions

Dernière mise à jour: 24.01.2020