Page d’accueil Actualités Archive ASM : 40 mètres de documents mis en valeur
Interlocuteur  Swissmem Swissmem
+41 44 384 41 11 +41 44 384 41 11 infonoSpam@swissmem.ch
Partager

Archive ASM : 40 mètres de documents mis en valeur

Le déménagement du secrétariat Swissmem en 2012 a entraîné l'abandon des archives détaillées de l'Association patronale suisse de l'industrie des machines ASM et de la Société suisse des constructeurs de machines VSM en raison du manque de place. Les archives ont été reprises par Les Archives d'histoire contemporaine.

Les deux associations VSM et ASM étaient domiciliées au Kirchenweg à Zurich pendant 45 ans. Tout au long de cette période, des archives riches se sont accumulées dans les locaux spacieux, qui documentent l'histoire de ces associations jusqu'à l'époque de leur fondation. En raison du manque de place suite au déménagement, il a fallu abandonner les documentations. Les archives ont été reprises par les Archives d'histoire contemporaine de l'EPF de Zurich. Cette institution sauvegarde des documentations écrites, sonores et photographiques sur l'histoire de la Suisse et les rendent accessibles au public.

Un fonds d'archives pratiquement complet

Au cours de l'année passée, les Archives d'histoire contemporaine ont examiné et mis en valeur les 40 mètres de documentations ASM. Les archives ont été triées et classées par ordre chronologique avant d'être enregistrées et intégrées dans un système de dossiers thématiques. Les films des associations ont été numérisés. Les fonds d'archive présentent une grande intégralité de documents allant jusqu'à l'époque de la fondation des associations. Les documents étant désormais publics, ils sont aussi à la disposition de la recherche.

Documentation de l'histoire sociale et du travail de l'industrie MEM

Les étapes les plus importantes de l'histoire de l'ASM sont documentées dans de la correspondance, des procès-verbaux, des statuts, publications et autres documents.

L'Association patronale suisse de l'industrie des machines (ASM) a été fondée en 1905. Ce sont des employeurs affiliés au VSM qui se sont regroupés en tant qu'organisation au sein de l'ASM pour défendre leurs intérêts au niveau de la politique sociale vis-à-vis des représentations des travailleurs. En 1923, l'ASM a mis en place pour ses membres la Société d’assurance-grève de l’industrie des machines (StVG) afin qu'ils puissent s'assurer financièrement en cas de conflit de travail. En matière de politique sociale, l'ASM a assuré la gestion des caisses de prévoyance comme la caisse de prévoyance chômage ou la caisse de prévoyance militaire pour les personnes engagées dans l'industrie des machines et des métaux. En tant que conséquence tardive de la crise mondiale et dans le cadre des efforts de vouloir garantir la paix du travail sans implication étatique, les représentants des syndicats et de l'ASM ont conclu en 1937 l'accord de paix dans l'industrie des machines (convention dans l'industrie des machines, VMI), appelé paix du travail. Depuis, la convention a régulièrement été renouvelée. Depuis 1999, le VSM et l'ASM se présentaient sous la marque Swissmem. En 2007, le VSM a changé son appellation en Swissmem et a repris les activités de l'ASM. Cependant, l'ASM existe toujours en tant que gestionnaire de la convention collective de l'industrie MEM.

Les archives du VSM seront bientôt mises en valeur

Les archives ASM complètent celles de l'Union suisse du commerce et de l'industrie (USCI, aujourd'hui économiesuisse) et de l'ancien groupe électrique Landis & Gyr, tous deux se trouvant également dans les Archives d'histoire contemporaine. Une équipe de projet de quatre personnes scrute actuellement les 200 mètres d'archives encore plus détaillées du VSM.

Informations supplémentaires

https://www.afz.ethz.ch/

Archives en ligne (une demande doit être déposée pour les consulter)

http://onlinearchives.ethz.ch/