Page d'accueil Actualités BREXIT soulève des craintes de conséquences négatives pour l'industrie MEM
Interlocuteur  Swissmem Swissmem
+41 44 384 41 11 +41 44 384 41 11 infonoSpam@swissmem.ch
Partager

BREXIT soulève des craintes de conséquences négatives pour l'industrie MEM

C'est avec inquiétude que Swissmem prend acte du résultat de la votation sur la sortie de la Grande-Bretagne de l'Union européenne. Pour la Grande-Bretagne, l'UE et aussi pour la Suisse, ce résultat annonce une nouvelle phase d'incertitude économique et politique. La conséquence immédiate est une pression à la hausse considérable sur le cours du franc suisse par rapport à l'euro et à la livre.

Un nouveau renforcement du franc suisse a des conséquences négatives directes sur la compétitivité de l'industrie des machines, des équipements électriques et des métaux (industrie MEM) dans son débouché principal qu'est l'UE. Plus la pression à la hausse perdure, plus la branche MEM sera désavantagée. Par conséquent, la reprise espérée pour cette année est remise en question. Swissmem attend maintenant de la part de la BNS de mettre en œuvre tous ses moyens à disposition pour faire face à la pression à la hausse actuelle sur le franc suisse. En plus de cet effet sur la devise, Swissmem craint aussi des conséquences d'ordre conjoncturel. En 2015, le volume d'exportation de l'industrie MEM vers la Grande-Bretagne se montait à 2,5 milliards de francs. Ceci fait de la Grande-Bretagne la sixième destination d'exportation de l’industrie MEM. BREXIT va probablement avoir des conséquences négatives sur le comportement d'investissement de l'économie britannique et par conséquent affaiblir la demande de produits suisses. Pour la Suisse, les conséquences politiques pourraient être considérables. Swissmem part du principe que l'effet BREXIT va pour un certain temps être tout en haut de l'agenda politique de l'UE. Les négociations avec la Suisse concernant la mise en œuvre de l'initiative sur l'immigration de masse vont probablement devoir faire place à d'autres dossiers plus importants pour l'UE. L'incertitude au niveau de la politique intérieure et extérieure liée aux relations entre la Suisse et l'UE n'est donc pas près d'être terminée. Ceci pourrait avoir des conséquences négatives sur les décisions d'investissements des entreprises en Suisse. Swissmem espère que la période d'incertitude sera le plus court possible pour ne pas mettre des bâtons dans les roues aux négociations entre la Suisse et l'UE en matière de mise en œuvre de l'initiative sur l'immigration de masse. Il apparaît maintenant que la voie bilatérale est effectivement une solution sur mesure pour la Suisse qu'il s'agit de préserver plus que jamais.