Page d'accueil Actualités «Les Suisses restent extrêmement performant du point de vue de la qualité et de…
Interlocuteur  Swissmem Swissmem
+41 44 384 41 11 +41 44 384 41 11 infonoSpam@swissmem.ch
Partager

«Les Suisses restent extrêmement performant du point de vue de la qualité et de la fiabilité des produits et de l’innovation»

Pascal Streiff, chef de secteur Swissmem, répond aux questions de Matthias Böhm, rédacteur en chef SMM, sur le 10e séminaire de technique d’enlèvement de copeaux Swissmem.

Monsieur Streiff, le séminaire de technique d’enlèvement de copeaux Swissmem aura lieu pour la 10e fois déjà le 22 janvier 2013 à Winterthour, le 23 janvier à Olten et le 24 janvier à Lausanne. Quels sont les attractions présentées aux visiteurs?
Nous attendons de nombreux exposés très passionnants consacrés à la sécurité des procédés dans les différents secteurs de la technique de coupe qui vont certainement donner des nouvelles impulsions aux visiteurs pour optimiser leurs propres procédés. Etant donné que nous proposons toujours deux exposés en parallèle, les participants ont le choix de suivre l’exposé qui leurs semble le plus intéressant.


Le 10e séminaire de technique d’enlèvement de copeaux Swissmem est consacré à la sécurité des procédés. Pourquoi vous concentrez-vous concrètement sur ce sujet?
Un degré d’automatisation élevé est décisif pour maintenir la production en Suisse, particulièrement dans l’environnement international que nous vivons actuellement, notamment avec la force du franc persistante. Un niveau de sécurité élevé est indispensable dans les procédés.


Les mêmes thèmes sont-ils présentés aux trois lieux?
Oui, pratiquement. A Winterthour et Olten nous donnons la parole aux mêmes intervenants. A Lausanne, l’exposé professionnel dévie quelque peu des autres et l’exposé en plénum va certainement être différent.


La tradition veut que lors des séminaires de technique d’enlèvement de copeaux, uniquement des représentants suisses de la technique de coupe prennent la parole. Est-ce que pour l’avenir, un échange d’expérience par exemple avec des spécialistes en matière d’outillage allemands ou japonais est-il prévu? Pouvez-vous nous éclaircir sur ce point ?
Tant que nous n’avons pas encore terminé le séminaire actuel, nous ne planifions pas encore le prochain. Il est vrai que le séminaire sert de plate-forme pour les spécialistes de la technique de coupe suisses. Cependant, je ne veux rien exclure pour l’avenir.


Dans votre programme, vous mentionnez que les fabricants d’outils suisses font partie des leaders mondiaux. Ceci ne se laisse pas justifier uniquement par la taille des entreprises, le chiffre d’affaires et le nombre d’employés. Comment expliquez-vous cette position de leader?
Une position de leader ne se base pas nécessairement sur la taille absolue d’une entreprise. Il est toujours intéressant de constater que des entreprises suisses de petite taille se trouvent à la tête de leur créneau. Du point de vue qualité et fiabilité des produits et de l’innovation, la Suisse reste extrêmement performante.

Contrairement aux grands groupes comme Sandvik ou Iscar, les acteurs suisses dans le secteur de la coupe sont principalement des PME. Au niveau international, leur niveau de qualité est excellent. Comment expliquez-vous cela?
Le marché national suisse est petit et les entreprises dépendent donc entièrement du marché mondial. Cela ne leur laisse aucune autre possibilité. Donc, les entreprises suisses sont constamment obligées d’être hautement motivées et de produire des produits d’une qualité absolue.


A votre avis, quelle est aujourd’hui l’importance des séminaires et congrès, sachant qu’à notre époque pratiquement toutes les informations peuvent être trouvées sur Internet?
Sur Internet vous trouvez toutes les informations que vous cherchez spécifiquement. Les séminaires et congrès vous donnent des informations auxquelles vous n’aviez pas encore pensées. Ils vous donnent des nouvelles idées et vous informent de manière didactique et interactive. Vous recevez des réponses directes à vos questions et avez la possibilité de discuter avec des experts.


Il est remarquable que trois représentants d’entreprises engagées dans la technique du revêtement (Oerlikon Balzers, Blösch AG, Eiffeler Swiss AG) présentent des exposés. Quelle est l’importance des revêtements ? Les technologies de revêtement des trois spécialistes sont-elles tellement différentes pour accorder, quasiment d’office, la parole à ces trois orateurs ?
Les revêtements constituent aujourd’hui un élément essentiel pour fabriquer des produits de qualité, particulièrement au niveau de la sécurité des procédés. En effet, les trois exposés sont très différents: l’un est consacré à la nitration par plasma des outils en acier, alors que les autres réfèrent sur le revêtement à grand rendement et à la nanostructure d’ARS. Mais pour en savoir plus, il suffit de venir au séminaire.

Quel sera, à votre avis, le bénéfice du séminaire pour les participants?
Des nouvelles idées et approches que le participant pourra intégrer dans ses procédés.


Informations supplémentaires sur les séminaires de technique d’enlèvement de copeaux