Page d'accueil Actualités Objectifs et contenus possibles de la stratégie des matières premières suisses
Interlocuteur  Swissmem Swissmem
+41 44 384 41 11 +41 44 384 41 11 infonoSpam@swissmem.ch
Partager

Objectifs et contenus possibles de la stratégie des matières premières suisses

La fondation suisse pour la pratique environnementale Pusch organise un séminaire consacré à la stratégie des matières premières. Swissmem parraine cette manifestation et y sera également présente.

Il ne va pas être possible de maintenir durablement la consommation de ressource des pays industrialisés au niveau actuel. Il ne fait aujourd’hui plus aucun doute que certaines matières premières comme par exemple le pétrole ou certains métaux, commencent aujourd’hui déjà à se raréfier, ce qui entraîne, entre autres, des prix élevés et exposé à de fortes fluctuations.

L’économie suisse dépend fortement des importations de matières premières, tout particulièrement dans le domaine high-tech, où la Suisse veut absolument faire partie des leaders. En employant des technologies efficientes, des méthodes d’usinage à faible consommation de ressources ainsi qu’en recyclant et utilisant soigneusement les matériaux, il est possible d’économiser tant du matériel que de l’argent.

Des discussions et activités sur la consommation efficace des ressources sont en cours aussi bien dans l’UE qu’en Suisse. Alors qu’en Allemagne et en Autriche des programmes (Pro-gRess, REAP) ont déjà été lancés, la Suisse se contente encore de résumer, sous la couverture d’une « économie verte », différentes activités ayant pour objectif d’améliorer l’efficacité des ressources. L’efficacité des ressources tout au long de la chaîne de valorisation est un champ d’activité important, également mis à l’égard par une telle couverture.

Le séminaire du 27 avril 2012 a pour objectif de réunir différents acteurs et de progresser dans la discussion sur la nécessité, les objectifs et les contenus d’une stratégie des matières premières. La question clé est de savoir quelles sont les possibilités d’influence de la Suisse pour améliorer l’efficacité des ressources. Des sujets seront les cycles d’exploitation, de consommation et d’élimination ou de recyclage des matières premières.

La discussion va également porter sur l’absence de données fondamentales et sur la nécessité à ce niveau. Le rapport entre une stratégie des matières premières et le commerce correspondant international sera également à l’ordre du jour.

Etant donné que Swissmem parraine la manifestation, les frais de participation pour ses membres sont fixés à CHF 270 (au lieu de CHF 390.-).

Informations supplémentaires et inscription
(en allemand)