Page d'accueil Actualités Propositions de solutions pour les défis actuels
Interlocuteur  Swissmem Swissmem
+41 44 384 41 11 +41 44 384 41 11 infonoSpam@swissmem.ch
Partager

Propositions de solutions pour les défis actuels

Une étude de McKinsey, soutenue Swissmem, définit cinq champs d’action devant permettre aux entreprises de la branche MEM de rester concurrentielles à l’avenir aussi.

Bien que la branche MEM ait bien évolué ces dernières années en comparaison européenne, les défis ont sensiblement augmenté dans un passé récent. La force du franc et la conjoncture incertaine dans le monde entier pèsent sur la situation économique de la branche. Les signes d’un bouleversement se multiplient, spécialement pour les PME. Elles sont menacées plus encore que les grandes entreprises par les modifications structurelles.

Avec le soutien de Swissmem, la société de conseil McKinsey a élaboré une étude tenant compte de cette évolution. Elle définit cinq champs d’action que les entreprises devraient aborder pour pouvoir rester compétitives sur le plan international à l’avenir aussi et maîtriser avec succès les défis croissants :  

  1. Globalisation : les modèles d’affaires des entreprises doivent être davantage orientés internationalement pour augmenter la part des exportations dans les marchés en croissance et pour optimiser la structure de la chaîne de création de valeur dans l’environnement international.  
  2. Productivité : il faut optimiser l’achat et l’utilisation des ressources, faire de l’augmentation de l’efficience un objectif quotidien et réduire les frais de fabrication déjà au niveau du développement. Cela permet ainsi d’augmenter durablement et sensiblement la productivité. 
  3. Agilité : les entreprises doivent utiliser les chances qu’offre l’environnement économique d’aujourd’hui, nettement plus volatile, et en même temps procéder à des adaptations pour être plus solides et plus résistantes face aux turbulences des marchés. 
  4. Innovation : il faut aménager la priorité des allocations de ressources de telle sorte qu’une avance innovatrice relative aux produits, aux processus et aux modèles d’affaires puisse être créée et maintenue.
  5. Main d’œuvre : les entreprises doivent encourager de nouvelles voies pour la formation et le recrutement de collaborateurs. Il s’agit de maintenir l’avantage du site suisse relativement à la compétence et à la souplesse de la main d’œuvre.  


Cette étude peut être téléchargée sous www.mckinsey.com.