Page d'accueil Actualités Nouveau «Commercial Office» de l’Osec dans le marché de croissance que…
Interlocuteur  Swissmem Swissmem
+41 44 384 41 11 +41 44 384 41 11 infonoSpam@swissmem.ch
Partager

Nouveau «Commercial Office» de l’Osec dans le marché de croissance que représente le Mexique

Un nouveau relais de commerce a été ouvert dans la ville de Mexico City. Le nouveau bureau soutient les PME de Suisse et du Liechtenstein pour accéder au marché mexicain.

Ce nouveau relais qui prendra ses quartiers dans les locaux de l’ambassade de Suisse sera entièrement dédié aux entreprises suisses et liechtensteinoises: il leur apportera le soutien dont elles ont besoin pour prendre pied au Mexique. Ce nouveau service commercial sera dirigé par le Mexicain Rubén Araiza Díaz, un interlocuteur de choix pour les exportateurs suisses à la recherche d’informations, de conseils et de contacts d’affaires. Par cette nouvelle collaboration, l’Osec élargit concrètement le dispositif d’aide destiné aux exportateurs suisses qui souhaitent se positionner dans des marchés de croissance prioritaires.

Le Mexique, un marché clé pour la Suisse


Derrière le Brésil, le Mexique est en effet le deuxième débouché de la Suisse en Amérique latine. Depuis l’entrée en vigueur en 2001 de l’accord de libre échange conclu entre l’AELE et le Mexique, les échanges commerciaux avec la Suisse se sont multipliés. La population mexicaine avoisine aujourd’hui 110 millions de personnes, et le pays a fait état l’an dernier d’une augmentation substantielle de son PIB.

Les exportations suisses se sont élevées en 2011 à plus de CHF 1,3 milliard sans compter qu’au premier trimestre 2012 elles affichent déjà une progression de 22%. Les produits pharmaceutiques et chimiques, les machines, les appareils électriques et électroniques ainsi que les instruments de précision et les montres figurent parmi les biens les plus vendus au Mexique.

Les importations suisses en provenance du Mexique ont également battu des records l’an dernier, fortement encouragées une fois de plus par l’accord de libre échange qui depuis son application a permis de tripler les importations mexicaines en Suisse. Notre pays est aussi l’un des principaux investisseurs étrangers si l’on cumule tous les investissements réalisés depuis 1999 et qui s’élèvent à USD 7,5 milliards.