Landingpage_Hintergrundbild_Final.png

Oui à l’initiative sur les rentes

Page d’accueil Engagement Politique Oui à l’initiative sur les rentes

Pour une prévoyance vieillesse sûre et pérenne : Swissmem soutient l’initiative sur les rentes

Le 3 mars 2024, les citoyens suisses seront appelés à voter sur l’initiative sur les rentes. Cette dernière exige une adaptation progressive de l’âge de la retraite à l’espérance de vie. Nous n’avons pas d’autre choix puisque la moyenne d’âge en Suisse ne cesse d’augmenter et que par conséquent toujours moins de salariés devront financer un nombre toujours plus élevé de retraités. Pour que les prochaines générations puissent encore compter sur l’assurance- vieillesse et survivants (AVS), Swissmem s’engage en faveur de l’initiative sur les rentes.

C'est pourquoi les représentants de l'industrie tech suisse disent OUI à l'initiative sur les rentes le 3 mars :

Depuis des années, la prévoyance vieillesse est l’une des préoccupations majeures de la population suisse. À long terme, le vieillissement de la population met en péril son financement et sa sécurité. La Suisse doit maintenant rapidement corriger le tir à l’aide de réformes et sécuriser l’AVS pour les générations à venir.

La combinaison d’un plus grand nombre de retraités qui reçoivent une rente AVS plus longtemps et moins d’employés pour la financer crée un grand trou dans la caisse. Le problème ne sera pas résolu en injectant toujours plus d’argent dans l’AVS, argent que la population verse par le biais des prélèvements sur les salaires ou de la TVA.

Il est incontournable d’adapter progressivement l’âge de la retraite à l’augmentation de l’espérance de vie. Pour cela, l’initiative sur les rentes prévoit un mécanisme intelligent et modéré. Vous trouverez de plus amples informations sur le site Internet du comité d'initiative.

Les arguments majeurs en faveur de l’initiative sur les rentes :

1)  Traiter le problème à la racine

La Suisse n’a pas réussi à mettre en œuvre des réformes structurelles au niveau des rentes qui répondent à la réalité démographique. L’initiative offre l’opportunité de prendre les mesures nécessaires. Ceci permettrait d’assurer l’AVS pour les retraités actuels ainsi que pour les générations futures.

2) La réponse à l’augmentation de l’espérance de vie

L’espérance de vie a fortement augmenté au cours des dernières décennies. Les personnes en Suisse vivent plus longtemps et ont donc droit à leur rente plus longtemps. Pour assurer leurs rentes, il faut ajuster l’âge normal de la retraite de manière raisonnable et progressive – sur plusieurs décennies.

3) Ne pas désavantager les plus faibles

Dans les secteurs où le travail physique est fatiguant, par exemple dans la construction, il sera toujours possible de prendre sa retraite plus tôt. Tant les hommes que les femmes peuvent anticiper leur retraite d’un ou deux ans sans l’accord de leur employeur. Le fait de trouver des solutions satisfaisantes pour l’industrie reste du ressort des partenaires sociaux (employeurs et syndicats).

Cet article, vaut-il la peine d'être lu ?

Autres thèmes

Dernière mise à jour: 18.01.2024