Page d'accueil Actualités Industrie MEM : forte demande - incertitude accrue
Interlocuteur  Ivo Zimmermann Ivo Zimmermann
Chef de la division Communication
+41 44 384 48 50 +41 44 384 48 50 i.zimmermannnoSpam@swissmem.ch
Partager

Industrie MEM : forte demande - incertitude accrue

La grande majorité des entreprises de l’industrie suisse des machines, des équipements électriques et des métaux (industrie MEM) a profité de la forte reprise de l’économie mondiale au cours des neuf premiers mois. Les entrées de commandes ont augmenté de 30,6% par rapport à la même période de l’année précédente, le chiffre d’affaires de 10,5% et les exportations de 14,9%. Les entrepreneurs engagés dans la branche se disent toujours confiants quant au développement pour les douze mois à venir. Toutefois, la hausse des prix des matières premières et de l’énergie, les goulets d’étranglement au niveau de l’approvisionnement, les taux de change et le risque toujours élevé de conflits commerciaux, restent menaçants. De plus, il est incertain dans quelle direction la pandémie va évoluer. Ces facteurs affaiblissent les marges bénéficiaires et donc les possibilités d’investissement dans l’innovation et la numérisation. Dans le pire des cas, ceci pourrait compromettre la reprise.

Chiffre d’affaires de l’industrie MEM (Nouvelle base T4/2019 = 100 (N = 257 entreprises). La série d’indices et les taux de variation de la période entre T4/2019 et T1/2021 ont été recalculés.)

Les entrées de commandes de l’industrie MEM suisse ont augmenté dans les neuf premiers mois de 2021 de 30,6% par rapport à la période correspondante de l’année précédente. Si l’on ne considère que le troisième trimestre, l’augmentation par rapport au même trimestre de l’année d’avant a été de 44,2%. Cette reprise massive est due à un puissant effet de base, étant donné que les pertes au niveau des commandes avaient été considérables en 2020, année de la pandémie. Une image semblable se dessine pour les chiffres d’affaires. Au cours de la période de janvier à septembre 2021, les chiffres d’affaires ont progressé de 10,5% par rapport à 2020. Au troisième trimestre 2021, l’augmentation était de 13,1%. Les PME et les grandes entreprises ont bénéficié à parts égales de cette reprise.

Il est typique pour l’industrie MEM que les chiffres d’affaires réagissent avec un certain retard au développement des entrées de commandes. Les goulots d’étranglement constatés depuis des mois au niveau de l’approvisionnement ainsi que les difficultés de livraison dues à la pandémie expliquent sans doute pourquoi ce retard est actuellement plus accentué.

Le développement réjouissant des affaires s’est répercuté sur le taux d’utilisation des capacités de production dans les entreprises. Il se situait à 87,2% au troisième trimestre, ce qui est supérieur à la moyenne à long terme de 86,1%. Selon la dernière enquête du KOF, il se situait en octobre 2021 à 89,8%.

Augmentation des exportations pour tous les groupes de produits et dans tous les marchés de vente

Au cours des neuf premiers mois de 2021, les exportations de biens de l’industrie MEM ont augmenté, selon les chiffres de l’administration fédérale des douanes, de 14,9% par rapport à la même période de l’année précédente. Elles ont atteint une valeur de marchandises de 50,5 milliards de francs. Tous les principaux marchés ont évolué de manière positive. Les exportations vers l’UE ont augmenté de 19,3%, celles vers les États-Unis de 11,8% et celles vers l’Asie de 8,9%.

Au cours des neuf premiers mois, tous les groupes de produits ont également annoncé une croissance des exportations. Les exportations dans la métallurgie ont progressé de 24,0%, celles des instruments de précision de 12,9%, +12,0% pour le secteur de l’électrotechnique / électronique et +10,4% pour la construction de machines. Toutefois, au troisième trimestre 2021, les problèmes d’approvisionnement en semi-conducteurs ont touché les sous-traitants automobiles suisses. Leurs exportations de pièces et d’accessoires ont diminué de 11,1%.

Des prix des matières premières à la hausse et le cours du franc élevé affectent les marges

La grande majorité des entreprises de l’industrie MEM suisse a profité de la forte reprise de l’économie mondiale au cours des neuf premiers mois. Les entrées de commandes sont désormais nettement supérieures au niveau d’avant la crise et les chiffres d’affaires sont à peine inférieurs. Par conséquent, les entrepreneurs sont globalement confiants en ce qui concerne l’avenir. Selon l’enquête la plus récente réalisée par Swissmem, environ la moitié d’entre eux (49%) s’attend pour les douze prochains mois à une augmentation des entrées de commandes de l’étranger. En outre, 36% s’attendent même à ce que les commandes continuent d’augmenter. Seuls 15% des entreprises s’attendent à un recul des commandes.

Cependant, la récente et rapide revalorisation du franc suisse par rapport à l’euro affecte les marges déjà faibles. Ceci est également le cas pour les augmentations de prix des matières premières et de l’énergie, si elles ne peuvent pas être répercutées sur les clients. S’ajoutent à cela des difficultés d’approvisionnement persistantes dans le domaine des semi-conducteurs, des métaux et des produits métalliques ainsi que des produits de base. Le risque persiste donc que de nombreuses entreprises ne parviennent pas à compenser les pertes des dernières années, malgré la forte reprise.

Des prix de l’électricité compétitifs sont indispensables

Grâce aux exportations de technologies efficaces au niveau énergétique et pour autant qu’elle puisse bénéficier d’un environnement compétitif au niveau international, l’industrie MEM suisse peut apporter une forte contribution globale dans ce domaine. Il ne faut pas que les décisions importantes à venir concernant la politique énergétique mettent cela en difficulté. Swissmem considère le nouveau supplément pour le réseau de 0,2 centime/kWh, prévu dans l’acte modificateur, comme le début d’une production d’électricité suisse qui à l’avenir sera focalisée sur l’autarcie. À moyen terme, cette évolution entraînera une hausse massive des prix de l’électricité et mettra ainsi en péril le site de production suisse ainsi que ses chances d’exportation. Il est plus judicieux d’orienter la future politique énergétique vers la neutralité technologique, des prix de l’électricité compétitifs, une ouverture complète du marché de l’électricité ainsi que l’intégration de la Suisse dans le réseau électrique européen, afin de garantir la sécurité d’approvisionnement.

Téléchargements

Feuillet d’information 3ième trim. 2021
Ouvrir Download
Graphique pour la presse "Chiffre d’affaires de l’industrie MEM" 3ième trim. 2021
Chiffre d’affaires de l’industrie MEM (Nouvelle base T4/2019 = 100 (N = 257 entreprises). La série d’indices et les taux de variation de la période entre T4/2019 et T1/2021 ont été recalculés.)
Download
Exportations 3ième trim. 2021
Download

Pour tout renseignement :

Philippe Cordonier, Responsable Suisse romande
Tél. +41 21 613 35 85 / portable +41 79 644 46 77
E-mail : p.cordoniernoSpam@swissmem.ch

Ivo Zimmermann, chef Communication
Tél. +41 44 384 48 50 / portable +41 79 580 04 84
E-mail : i.zimmermannnoSpam@swissmem.ch

Cet article, vaut-il la peine d'être lu ?

Articles associés