Page d'accueil Actualités Swissmem rejette un quota de femmes rigide pour les sociétés cotées en bourse
Interlocuteur  Swissmem Swissmem
+41 44 384 41 11 +41 44 384 41 11 infonoSpam@swissmem.ch
Partager

Swissmem rejette un quota de femmes rigide pour les sociétés cotées en bourse

Avec la réforme du droit de la société anonyme, le Conseil fédéral propose d’introduire un quota de femmes pour les conseils d’administration des grandes sociétés cotées en bourse en Suisse. Swissmem rejette cette proposition étant donné que seules des mesures globales mènent au but.

Pour augmenter la part des femmes dans les conseils d’administration et les directions, le Conseil fédéral envisage l’introduction d’un quota. Pour les sociétés cotées en bourse, occupant plus de 250 collaborateurs en moyenne annuelle et remplissant d'autres critères, il est prévu de fixer un quota de 30% pour le conseil d’administration et de 20% pour la direction. Si les entreprises n’atteignent pas ce chiffre, elles doivent le justifier et présenter des mesures d'amélioration.

Swissmem soutient les efforts de vouloir augmenter la part des femmes. Cependant, nous pensons qu’un quota de femmes rigide n'est pas la bonne solution. Swissmem pense qu’il faut traiter à la racine le problème de la part insuffisante des femmes sans imposer un objectif fixe. Pour cela, Swissmem a développé une stratégie pour ses entreprises membres pouvant contribuer à augmenter la part des femmes d’aujourd’hui 26% dans l’industrie MEM. Elle prévoit une meilleure conciliation de la famille et du travail (tant pour les femmes que pour les hommes), un environnement motivant pour les femmes et l’encouragement précoce des filles en faveur des métiers techniques.

Par conséquent, le quota de femmes n'est pas le bon signal et son effet n'est que très limité. Resterait le goût amer que les femmes ne soient promues qu’en raison du quota. Par contre, l’approche globale de Swissmem mise sur le renforcement du rôle d'entrepreneur des femmes dans l’industrie à tous les niveaux.

Articles associés