Environnement :: Swissmem - La place industrielle et intellectuelle Suisse

Durabilité

 

 

Swissmem s'engage en faveur d'une gestion efficace des ressources naturelles. L’industrie MEM s’efforce sans relâche à concevoir ses procédés de fabrication et ses produits de façon à ménager les ressources. Les compétences suisses en matière d’innovation, de qualité et d’efficience forment une base solide pour une économie durable avec un effet global.

 

 

Industrie durable

L’industrie MEM suisse s’efforce de produire selon les critères de durabilité et à vendre des produits durables. À cet égard, trois dimensions de la durabilité doivent être respectées, à savoir l’écologie, la société et l’économie. Les « Sustainable Development Goals (SDGs) » de l’agenda 2030 de l’ONU forment pour cela un cadre international. Il est prévu de formuler les mesures pour plus de durabilité en fonction des principes économiques. Le volontariat, la sensibilisation et l’innovation en sont les piliers.

 

En tant que partenaire de coopération, Swissmem s’engage dans la plateforme climatique de l’économie de Zurich. Les entreprises ont la possibilité de présenter leur engagement en matière de durabilité à l’occasion des Business Lunches organisés dans le cadre de cette plateforme.

En savoir plus sur la plateforme climatique de l’économie de Zurich

 

De plus, Swissmem est membre fondateur de l’association « Go for Impact », une coopération de l’économie, de la science, de la société et des pouvoirs publics. La nouvelle initiative entend soutenir et encourager l’économie suisse dans ses efforts de réduire l'impact négatif et d’augmenter l'impact positif sur l'environnement en Suisse et à l’étranger.

En savoir plus sur Go for Impact

 

Depuis 2018, Swissmem est partenaire de Blue Competence, une initiative de durabilité de la construction de machines et d’installations. Les entreprises impliquées dans Blue Competence s’engagent à respecter douze principes pour une gestion d’entreprise durable. Pour en savoir plus sur la participation à Blue Competence, veuillez vous adresser à Monsieur Adam Gontarz.

 

En savoir plus sur Blue Competence

 

Dans le cadre de la stratégie de la main-d'œuvre qualifiée, Swissmem se penche sur différents aspects de la durabilité sociale, notamment sur l’encouragement de la relève, les thèmes liés à l’égalité ainsi que sur l’intégration des collaborateurs d’un certain âge.

En savoir plus sur la stratégie de la main-d'œuvre qualifiée

Production écologique

Une production écologique est bénéfique au niveau des coûts de production, de la sécurité au travail et des frais de déchets. Réduction maximale des substances dangereuses dans les procédés et les produits. Cependant, des alternatives ne sont pas toujours disponibles facilement et réalisables du point de vue technique. Pour éviter des entraves techniques au commerce, les limitations concrètes dans l'exploitation de substances dangereuses doivent être harmonisées avec celles de l'UE.

Formation écologique pour plus de durabilité

Chaque année, Swissmem organise un cours de base pour les chargés de l'environnement pour leur enseigner les facultés nécessaires pour reconnaître les aspects écologiques déterminants dans leur entreprise et pour prendre les mesures adéquates. La formation pose la pierre angulaire pour l’élaboration d’un nouveau système de gestion écologique. Informations supplémentaires : n.auer@swissmem.ch

Swissmem Academy propose le cours « Durabilité entrepreneuriale et innovation ». Informations supplémentaires : infoanti spam bot@swissmem-academyanti spam bot.ch 

Efficacité des ressources

L’efficacité des ressources est importante aussi bien au niveau des procédés de fabrication de produits qu’au niveau de l’utilisation de ces derniers. À leur tour, les produits MEM mettent à disposition la technologie avec laquelle peuvent être produits des biens de consommation. Comparé aux coûts de production, un produit conçu selon des normes écologiques (éco-conception) économise beaucoup d'énergie ou de matériel pendant la durée d’utilisation. En raison du taux d'exportation élevé dans l'industrie MEM, ces économies ont souvent lieu à l'étranger. L’association « Reffnet » soutient les entreprises dans leurs efforts d’améliorer l’efficacité des ressources.

En savoir plus sur Reffnet

 

Swissmem a participé à un projet de « Ernst Basler & Partner » consacré aux métaux rares et co-financé par l’OFEV. Dans ce contexte, un outil a été développé pour réaliser des analyses de ressources pour ce genre de métaux et pour présenter des options d’action aux PME.

 En savoir plus sur le Metal Risk Check

Cleantech

L’industrie MEM suisse développe depuis longtemps déjà des solutions Cleantech. Dans les secteurs de la technique environnementale, de la production d’énergie, de l’efficacité énergétique et des ressources, les entreprises MEM suisses disposent d’excellentes compétences. De plus, des marchés croissants dans le monde entier offrent à l’industrie d'exportation suisse des nouvelles opportunités commerciales intéressantes. Néanmoins, dans de nombreux marchés étrangers, la Suisse n’est pas encore réellement perçue comme une nation technologique.

L'élimination d'entraves techniques au commerce est élémentaire pour l'accès aux marchés internationaux. Les marchés dynamiques des pays émergents constituent les marchés de croissance les plus importants pour les solutions Cleantech. Les accords de libre-échange sont d'une grande importance pour accéder facilement à ces marchés.

L’outil « Cleantech Cube » développé par la plateforme d’exportation « Cleantech Switzerland » et approfondi par S-GE, sert à faciliter l'accès aux marchés Cleantech pour les entreprises suisses.

Nanotechnologie

Des nouvelles technologies offrent de nouvelles opportunités, saisissez-les ! Il s'agit en même temps de minimiser les risques. À l’avenir, la nanotechnologie pourrait ouvrir la porte à de nombreuses innovations dans le domaine de l’efficacité des ressources. Des développements et applications sont en cours aujourd’hui déjà.

Il va de soi que les nouvelles technologies doivent suffire aux exigences de sécurité pour l'homme et l'environnement. Il faut analyser les risques des nanomatériaux en utilisant parallèlement les instruments que ces dernières mettent à disposition ou améliorent. Tout préjugés sans bases factuelles et donc des complications inutiles pour les entreprises innovatrices, sont contre-productifs. Le cas échéant, il faudra prévoir une autre réglementation internationale dans la législation existante sur les produits chimiques.

Contact

Dr. Christine Roth

Cheffe de secteur Environnement

 

Téléphone +41 44 384 48 07

c.rothanti spam bot@swissmemanti spam bot.ch

en collaboration avec