Page d'accueil Actualités La retraite flexible en tant qu’alternative à la retraite anticipée
Interlocuteur  Swissmem Swissmem
+41 44 384 41 11 +41 44 384 41 11 infonoSpam@swissmem.ch
Partager

La retraite flexible en tant qu’alternative à la retraite anticipée

L’étude concernant la situation de la main d'œuvre spécialisée dans la branche MEM réalisée en 2014 par B,S,S. Basel a montré que d’ores et déjà cinq des onze champs professionnels analysés dans la branche MEM sont touchés par la pénurie de spécialistes. De plus, dans la branche MEM, le nombre des retraites anticipées est supérieur à la moyenne. Dans tous les onze champs professionnels en question, le taux d'activité après l’âge de 64 ans est pratiquement nul. L’évolution démographique et la pénurie de spécialistes nous obligent à reconsidérer nos approches. Il faut mieux exploiter le potentiel important que représentent les collaborateurs d’un certain âge. Mais comment?

Des modèles de temps de travail flexible et la retraite flexible pourraient constituer une alternative. L’entreprise membre Rheinmetall Air Defence SA applique un modèle de temps de travail qui prévoit que les collaborateurs âgés de plus de 58 ans ont la possibilité, en accord avec l’entreprise, de travailler en fonction d’horaires en partie échelonnés. Selon la devise «passer du rôle de joueur attitré à celui de joker», le collaborateur peut travailler pendant sept ans à un taux qui se réduit successivement et terminer sa carrière professionnelle à 20%, voire travailler au-delà de l’âge de la retraite à temps partiel.

Ce genre de modèle de temps de travail soutient également la possibilité de développement de carrière horizontale. En d’autres termes, les collaborateurs atteignant un certain âge se retirent progressivement de leur responsabilité et/ou de leur position de direction. Le retrait d'une position cadre ne devrait plus être tabou, d'autant plus que cela permettrait une transition au successeur potentiel. La délégation de responsabilités à un certain âge peut aussi avoir un effet positif sur le collaborateur par le fait qu’il se sent soulagé, mais peut continuer à transmettre son savoir-faire et reste ainsi encore longtemps une personne demandée, précieuse et motivée. Le bénéfice pour l'entreprise et le collaborateur est évident.

Afin que de tels modèles deviennent réalité, il est important de planifier soigneusement la situation du personnel et de la direction. Un entretien anticipé entre l’entreprise et le collaborateur contribue à reconnaître et satisfaire les besoins des deux parties et de concevoir le passage à la retraite de façon optimale.

Les entreprises membres trouveront d’autres idées et suggestions pour mieux exploiter le potentiel des collaborateurs d’un certain âge dans notre ouvrage électronique PowerMEM PowerMEM© (accès à partir de www.swissmem.ch -> Extranet). Elles y découvriront différents concepts et exemples Best Practice sur les thèmes «travail, attitude fondamentale, santé et savoir» qui leur permettront d’appliquer des mesures concrètes en vue du maintien de leur main d'œuvre.

Articles associés