Page d'accueil Actualités Pas «d’âge-guillotine» chez WEIDMANN Electrical Technology SA
Interlocuteur  Swissmem Swissmem
+41 44 384 41 11 +41 44 384 41 11 infonoSpam@swissmem.ch
Partager

Pas «d’âge-guillotine» chez WEIDMANN Electrical Technology SA

L’évolution démographique va encore aggraver le manque de spécialistes. Néanmoins, afin de pouvoir compter sur un nombre suffisant de spécialistes, WEIDMANN Electrical Technology SA mise de manière conséquente et indépendamment de l’âge sur le développement de son effectif.

[Translate to Français:] Mittagstische «Quick learnings»

WEIDMANN Electrical Technology SA est une entreprise leader dans le domaine de l’isolation électrique pour les transformateurs. L’entreprise s'est spécialisée dans le développement et la fabrication de solutions sur mesure pour des applications à haute température et des systèmes d’isolation à base de cellulose. La société a été fondée en 1877 par Heinrich Weidmann à Rapperswil et occupe aujourd’hui environ 3’000 personnes dans le monde entier.

WEIDMANN accorde une importance particulière au maintien de la forme mentale et physique ainsi qu’au développement des collaborateurs, indépendamment de leur âge. Le mélange de jeunes collaborateurs et de collaborateurs plus âgés rend le développement bien plus performant. «Un séminaire suivi par des jeunes collaborateurs et des collaborateurs plus âgés offre des avantages. Les deux générations profitent des qualités de l’autre. Les jeunes collaborateurs apportent surtout le savoir actuel et profitent de l'expérience de leurs collègues plus âgés», explique Hansjürg Tschümperlin, Head of Human Resources et responsable de l'encadrement des collaborateurs d’un certain âge chez WEIDMANN Electrical Technology SA.

Dans une entreprise engagée au niveau international, la communication et la maîtrise des langues étrangères constituent un élément central du succès. Voilà pourquoi, WEIDMANN offre à ses collaborateurs des cours de français et anglais gratuits indépendamment de leur âge. La seule condition posée aux participants est de se présenter à l’examen final. Hansjürg Tschümperlin ajoute que de manière générale, toutes les possibilités de formation continue sont ouvertes également aux collaborateurs plus âgés. Ce ne sont pas des paroles en l'air: chez WEIDMANN, c’est du vécu. Il suffit de jeter un œil sur le cours de Leadership «Une direction axée sur la pratique» organisé actuellement pour les contremaîtres de l'industrie. Les participants sont en majeure partie des collaborateurs d’un certain âge.

Le maintien et le transfert du savoir tient à cœur à WEIDMANN. L’entreprise encourage également les carrières professionnelles et en arc. Ceci permet de soulager les cadres. En même temps, ils peuvent transmettre leur savoir dans l'entreprise et restent des personnes de contact précieuses et appréciées. De manière générale, la société apprécie la fiabilité des collaborateurs d’un certain âge et mise sur leurs compétences. Elle a même mis en place un système de «parrainage». Après l'entrée dans l’entreprise d’un nouveau collaborateur, un collègue expérimenté s’occupe de lui et le conseil pendant six mois, voire un an.

Pour préparer l'avenir de ses collaborateurs, chaque année WEIDMANN dresse un bilan personnel avec eux dans le cadre de l’entretien personnel. A partir de l’âge de 50 ans, l’occupation au-delà de l’âge de la retraite est systématiquement thématisée. «Il est important d’entamer ce processus le plus tôt possible. Il se peut qu’à partir d’un certain moment le collaborateur ait pris sa décision et se prépare déjà à sa vie de retraité», explique Hansjürg Tschümperlin. Des études spécifiques prouvent qu’un grand nombre de collaborateurs d’un certain âge aimeraient poursuivre leur activité professionnelle s’ils se sentaient suffisamment respectés et pouvaient bénéficier d’un modèle de travail flexible. WEIDMANN tient compte de ce fait et offre à partir de l’âge de 58 ans déjà un modèle d’occupation à temps partiel avec une solution de caisse de pension lucrative assurant en partie ou entièrement le salaire d’origine. A partir de 65 ans, ces collaborateurs sont appelés «Greenteam-Member». Souvent, ils sont intégrés dans des projets ou prennent une fonction de conseiller. De plus, le règlement de la caisse de pension a été adapté de sorte à ce que les collaborateurs puissent choisir le moment de la retraite flexible entre 58 et 70 ans.

Pour terminer, Hansjürg Tschümperlin attire l'attention sur une spécialité de la maison: «nous proposons à l'ancienne et à la nouvelle génération une table de midi appelée «Quick learnings». Cet échange de savoir permet aux collaborateurs de faire part de leurs expériences à un plus grand cercle de collaborateurs. Le sujet n'est pas imposé. Il peut par exemple s’agir de la méthode de décision «Srum», d'astuces pratiques pour Excel, de la façon d’utiliser un défibrillateur ou d'explications concernant la gestion de projets. Comme le public est mélangé et que des collaborateurs engagés dans la production y participent aussi, ces Quick learnings constituent une évolution incroyable.

Les entreprises membres trouveront d’autres idées et suggestions pour mieux exploiter le potentiel des collaborateurs d’un certain âge dans notre ouvrage électronique PowerMEM© (accessible sur www.swissmem.ch -> Extranet). Elles y découvriront différents concepts et exemples Best Practice sur les thèmes «travail, attitude fondamentale, santé et savoir» qui leur permettront d’appliquer des mesures concrètes en vue du maintien de leur main-d'œuvre.

Articles associés